Cet article est écrit par Robin, un passionné de vélo électrique. Nous n’avons pas forcément le même point de vue, mais nous avons pensé qu’il serait intéressant de faire un article dédié à ce moyen de transport dont je parle assez peu sur ce blog.

 

un vélo électrique

Pour les puristes du cyclisme, le vélo électrique est souvent considéré comme facile ou bien une démonstration de fainéantise.

En effet, à quoi bon payer un vélo électrique hors de prix alors que, pour le quart du prix, on peut avoir un vélo classique,  souvent bien suffisant pour nous amener au travail.

Pourquoi choisir un vélo électrique ?

Ici, nous ne parlerons pas forcément des arguments classiques tels que “c’est pour éviter la transpiration” ou “c’est pour faire moins d’effort”.

Oui, un vélo électrique permet de faire moins d’effort lorsqu’on se déplace avec, mais si vos trajets quotidiens font moins de 3km, ont peu de dénivelés, et que vous êtes en bonne santé, je vous recommanderais bien entendu un vélo classique plutôt qu’un électrique. Pour beaucoup, le portefeuille compte plus que quelques gouttes de transpiration, et c’est bien normal.

La véritable force d’un vélo électrique, c’est de pouvoir apporter une solution alternative lorsque le vélo classique ne convient pas.

Voici donc les raisons principales qui, selon moi, justifient totalement d’opter pour un vélo électrique plutôt qu’un vélo classique :

1 – La distance parcourue à vélo

Commençons par la raison la plus évidente qui pourrait pousser une personne à opter pour un vélo électrique : la distance.

En effet, bien qu’un vélo classique puisse souvent convenir pour les trajets de moins de 3km, voire 5 pour les plus courageux, il faut avouer qu’au-delà de ça, on peut vite être tenté de s’orienter vers la voiture ou les transports en commun.

longue route à véloVotre itinéraire pour aller travailler ressemble à ça ? Optez peut-être pour le vélo électrique …

Pour illustrer ça plus clairement, prenons quelques chiffres.

À 15km/h, un trajet de 3km prend 12 minutes alors qu’un trajet de 10km prendrait environ 40 minutes.  Ici, nous partons du principe que la vitesse moyenne d’un vélo classique (pas un vélo de course donc) et un cycliste lambda est de 15km/h environ. Et encore, ça, c’est sur du plat. 😉

Passons maintenant à la vitesse moyenne que vous pouvez espérer avoir sur un vélo électrique. Celle-ci est de 22 km/h environ. À cette vitesse, 3km prennent seulement 8 minutes et 10km prennent 27 minutes.

Évidemment, plus la distance augmente, plus l’écart de durée se creuse. Il est donc compréhensible que les personnes dont le trajet est de 7 ou 10 kilomètres risquent fort de préférer ne faire aucun effort et économiser du temps plutôt que pédaler pendant 30 ou 40 minutes. Et ce, minimum deux fois par jour.

2 – Les pentes et dénivelés sur un vélo électrique

Vous avez peut-être la chance d’habiter une ville qui est majoritairement plate, mais ce n’est malheureusement pas le cas pour tout le monde.

À Liège par exemple, là où j’habite, voici à quoi ressemble l’une de nos rues les plus célèbres.

escalier liège

Bon, toutes nos rues ne sont pas comme ça évidemment, mais pour énormément d’habitants, les pentes font partie du quotidien. C’est d’ailleurs la raison principale pour laquelle le vélo rencontre peu de succès à Liège, et c’est bien dommage !

Or, ma petite ville belge est loin d’être la seule dans cette situation. Dans beaucoup d’autres villes, françaises également, les montées sont un des freins principaux qui décourage les gens de prendre le vélo.

Le vélo électrique est donc une excellente solution pour toutes ces villes avec de fortes pentes, car il permet de voyager sans effort, même lorsqu’il s’agit de grimper une côte à 10% d’inclinaison. Sur un vélo classique, autant vous dire que ça chauffe, même quand est entraîné hein 😉

3 – Les problèmes de santé

Les détracteurs du vélo électrique oublient bien souvent de parler de la santé.

Eh oui, tout le monde n’est pas un jeune cycliste qui a une forme d’enfer taillés dans 70 km de muscles 😉  L’obésité reste un problème de santé publique majeure. Un Français sur deux est actuellement en surpoids, ne l’oublions pas !

acheter un vélo éléctrique

Cependant, l’obésité est loin d’être le seul problème de santé qui peut empêcher quelqu’un de prendre le vélo pour ses déplacements. Le tabagisme, les problèmes cardio-vasculaires, le mal de dos et bien d’autres soucis de santé peuvent être des raisons pour lesquelles certaines personnes préfèrent la voiture ou les transports en commun au vélo.

Or, même si le vélo électrique réduit les efforts physiques à réaliser pour se déplacer, il en nécessite quand même quelques-uns. Il permet surtout de bouger et de prendre l’air plutôt que de rester assis sur un siège.

Le vélo électrique offre donc une superbe opportunité pour de nombreuses personnes avec des problèmes de santé.  Il en découlera un effort physique (certes, réduit) et améliorera nettement leur santé tout en se déplaçant.

4 – Il n’y a pas d’âge pour faire du vélo

Même lorsqu’on est en bonne santé, que l’on a pas de longs trajets à réaliser et que la ville dans laquelle on se situe n’a pas beaucoup de pentes, il n’y a rien à faire, l’âge finit toujours par nous rattraper.

faire du vélo quand on est vieux

Une population est vieillissante n’est pas toujours partante pour sortir le vélo et pédaler afin de se déplacer. Les familles de ces personnes non plus. Quand on est âgé, la moindre pente peut se révéler être une montagne trop difficile à franchir, physiquement ou psychologiquement.

Je pense donc que les vélos à assistance électrique sont une excellente façon pour les personnes âgées de se déplacer en ville, car ils nécessitent peu d’effort et sont faciles à utiliser.

Prêt à adopter le vélo électrique ?

Si dans certains cas il est totalement possible de se contenter d’un vélo classique, dans d’autres, son utilisation est tout simplement impossible.

Ce que le vélo électrique offre, c’est une solution potentielle pour tous ces cas où l’utilisation d’un vélo classique n’est pas optimale. Que ce soit lorsque la distance est trop longue, le terrain trop pentu, les problèmes de santé trop nombreux ou l’âge trop avancé, le vélo électrique est une solution alternative au véhicule motorisé. Enfin, n’oubliez pas qu’un vélo électrique attire les convoitises, faites donc le nécessaire pour éviter le vol de votre précieux vélo !

N’oublions pas, il vaut mieux qu’une personne utilise un vélo, électrique ou non, plutôt que sa voiture 🙂

partager la route à vélo