Après un premier jour sur la Vélo Francette au départ d’Angers, je vous propose aujourd’hui mon deuxième jour sur la Vélo Francette, direction Parthenay.

Départ de Montreuil-Bellay sur la Vélo Francette

Deuxième jour sur la Vélo Francette, je me réveille avec le soleil mais je décide de pousser un peu, encore quelques minutes de sommeil (on connait tous ça hein ? 😉 ). Une fois levé, j’entends des bruits d’activité humaine non loin de là,  je replie donc la tente rapidement pour partir sans trop tarder.

Ce matin, mes jambes sont aussi lourdes que le temps. En effet, j’ai l’impression qu’il va pleuvoir, le ciel est gris, presque noir, le vent se lève et commence à souffler fort (de face) et il fait très humide. Je prendrais même quelques gouttes de bruine … Bref, je sens que l’étape ne va pas être agréable aujourd’hui

le vent sur la vélo francette

Première étape à vélo, Thouars

Pour rejoindre Thouars, je « longe » la rivière du Thouet. Je le mets entre guillemets, car je ne verrai le Thouet que  rarement tout au long de cette étape, c’est dommage. Mon parcours me fait emprunter de longues routes droites bordées de champs totalement dénuées d’intérêt. Néanmoins, je traverse également de très jolis petits villages qui méritent un petit arrêt photo.

champ vélo francette

vieux village sur la vélo francette

vieux pont vélo francette

Plus loin, quelques kilomètres avant d’arriver à Thouars, on longe  la fameuse rivière et c’est plutôt agréable malgré le temps de plus en plus maussade. On y croise de nombreuses petites maisons / cabanons,  chacune possédant son ponton sur la rivière. Idéale comme petite maison de vacances pour qui aime pêcher j’imagine 😉

vielle maison vélo francette

rivière thouet vélo francette

thouet rivière vélo francette

L’arrivée à Thouars doit se mériter. En effet, je tombe sur une très longue côte à 12 %. Mon guide indique même une portion à 15 %. Autant dire qu’avec un vélo chargé et les cuisses déjà toutes flagada, j’ai préféré pousser le vélo à pied 😉

signalitique vélo francette

La ville de Thouars vaut le détour, elle est vraiment magnifique pour ceux qui, comme moi, aiment l’architecture médiévale.

pont de thouars vélo francette

vue de thouars sur la vélo francette

Vers Parthenay ?

Après avoir dépassé Thouars, le paysage est vraiment fade. Je croiserai bien sûr quelques villages qui valent le détour. Néanmoins, chaque village est espacé de plusieurs dizaines de kilomètres et les paysages sont constants : on monte, on descend et on longe des champs qui sentent le purin. Je caricature à peine, mais cette portion ne mérite pas d’être faite selon moi. Si vous aimez visiter les vieux villages, je vous conseille de le faire en voiture (et pour que je dise ça, imaginez le niveau …).

tour vélo francette vielle maison vélo francette

architecture médievale vélo francette

chateau ruine vélo francette

eglise sur la vélo francette

Le temps n’aidant certainement pas mon ressenti, mais je n’ai eu l’impression que de monter pour redescendre encore et encore. Avec un fort vent de face plein d’humidité, rien de tel pour vous tuer le moral à vélo.

Cette étape n’est décidément pas très intéressante et je suis vraiment crevé. De plus, la météo annonce de la pluie une partie de la nuit et toute la matinée le lendemain. Pas l’idéal pour de courtes vacances à vélo n’est-ce pas ?

vue fade de la vélo francette

Après 71 km parcourus, je décide donc de sauter l’étape du vendredi. Je m’arrête à 10 km de Parthenay, à Gourgé, où ma copine m’attend en voiture. L’étape Parthenay – Niort se fera donc en voiture … pour mieux repartir à vélo plus tard. En effet, je décide de passer une journée de repos à Niort avec mon amie chez ses parents. Nous partirons ensemble en vélo de Niort à La rochelle, et ça, c’est une première 😉