Entretien du vélo

Quels sont les outils indispensables pour réparer et entretenir son vélo ?

Que vous soyez un adepte quotidien du vélo ou bien un cycliste occasionnel, vous devez entretenir votre vélo régulièrement pour continuer à l’utiliser. Pour cela, deux solutions :

Si vous optez pour la deuxième solution, il vous faudra deux choses : un peu de temps et de bons outils.

outil réparation de vélo

Choisir des outils de qualité

Ici aussi, vous avez deux choix. Achetez des outils pas chers, souvent de mauvaise qualité, ou bien préférer des marques qui n’ont plus à faire leurs preuves.

J’ai tendance à dire que le discount coûte cher et c’est encore plus vrai pour les outils. Lorsque j’étais plus jeune, j’utilisais les outils de mon père et je trouvais tout ce dont j’avais besoin. Plus tard, quand j’ai quitté la maison pour étudier, j’ai du commencer à m’équiper. Mon budget d’étudiant ne me permettait d’acheter que des outils pas chers. Je n’en ai gardé aucun (et pourtant, je ne suis pas si vieux). Les tournevis ou les clés allen sont généralement de très mauvaise qualité et ont tendance à émousser vos vis qui deviendront alors très, très difficiles à enlever.

vieux tournevis émoussé

Après quelques mauvaises expériences, j’ai décidé de m’équiper de bons outils qui, je pense, devront me durer un certains temps. Je cite par exemple les outils de la marque Facom qui sont garantis à vie. les grandes marques populaires dans l’univers du bricolage sont généralement assez solides et pourront résister à des heures de bricolages sur votre vélo 😉 Dans l’univers du vélo, on peut citer la marque VAR en haut de gamme, BBB en milieu de gamme et superB en entrée de gamme. En commentaire, on me fait remarquer que les outils Parks Tools sont extra en vélo, je ne peut pas vous les conseiller personnellement, je ne les ai pas encore testé.

Pour terminer cette partie, je rajouterai que la plupart des outils que vous pourrez utiliser vous serviront également pour d’autres types de bricolage. Pour ceux là, le prix de la qualité sera vite rentabilisé.

Concernant les outils ci dessous, je me permets de vous mettre un lien vers l’outil que je possède ou vers un outil dont j’ai entendu dire du bien.

Les outils essentiels à vélo

Pour commencer, certains outils sont tout bonnement indispensables à vélo. Certains resteront chez vous pour les gros bricolage,d’autres devront être emportés avec vous lors de vos (longues) ballades.

Des clés allen

Aussi appelées clés 6 pans, clés héxagonales ou bien clés BTR, ces clés vous permettront de régler énormément de choses sur votre vélo. C’est clairement l’outil à tout faire. Les tailles les plus utilisées sont 4, 5 et 6.

Idéalement, équipez vous d’un jeu de clés longues et d’un jeu de clés plus courtes. Ces dernières vous permettront de forcer plus facilement pour enlever une vis un peu récalcitrante.

Si vous n’avez pas encore vos clés allen, certaines clés proposent une tête sphérique pour pouvoir atteindre une vis peu accessible. C’est assez pratique, et ça évite d’avoir à s’y reprendre 10 fois de suite pour réussir à l’enlever.

clés allen velo

Je vous conseille ce lot de clés Allen Facom, avec une tête sphérique.

Deux démonte-pneus

Il s’agit d’outils vraiment pas chers que vous devez avoir avec vous pendant vos longues sorties. Les démonte-pneus serviront simplement à pouvoir enlever facilement le pneu.J’ai d’ailleurs réaliser un tutoriel pour démonter facilement ses pneus.

démonte pneus velo

Ces démonte-pneus VAR feront parfaitement l’affaire.

Une pince multiprise

Une pince multiprise est un gros outil permettant de saisir à peu près tout et n’importe quoi. L’écartement des extrémités de la pince est réglable, vous pourrez donc saisir fermement des pièces ou des boulons afin de pouvoir les démonter facilement.

pince multiprise velo

J’utilise cette pince multiprise Facom dans mes travaux de bricolage comme sur mon vélo, sans aucun soucis.

Des tournevis

Vous devez déjà en posséder quelques uns, les tournevis cruciformes sont indispensables pour régler votre dérailleur ou vos freins à étrier. Un tournevis plat, voire torx (en étoile) peut également être utile sur certaines vélos, notamment pour les disques de freins.

tournevis pour vélo

Je vous conseille ces tournevis Facom, ils ont un excellent rapport qualité prix.

Un multi outil

Ne sortez pas avec votre vélo sans cet outil ! Tout petit, tout léger, et pourtant indispensable, le multi outil est un outil qui regroupe les outils essentiels du vélo. Vous en trouverez à tous les prix, et de toutes les qualités. Idéallement, il doit posséder au moins des tournevis, des clés allen et une lame coupante. Certains possèdent également des dérives chaînes.

multi outils pour vélo

Si vous avez un peu de budget, jetez un oeil du coté de la marque Cranks Brother, vous en trouverez de très bons entre 13 et 50 €.

pompe à vélo

Pas vraiment un outil en soit, mais indispensable pour regonfler vos pneus régulièrement. Préférez une pompe de petit format si vous souhaitez l’emmener avec vous durant vos sorties. J’utilise une pompe Zéfal mini que j’ai testée sur cet article. Vous pourrez la retrouver ici (dans sa version 2017).

Les outils utiles pour votre vélo

Vous ne vous servirez pas de ces outils tous les jours, néanmoins, ils seront utiles lors d’opérations particulières sur votre vélo.

Une clé à cliquet

Idéal pour serrer et desserrer les différents éléments de votre vélo. Vous pourrez y monter des douilles (tournevis, allen, etc.) pour accéder facilement et sans forcer aux éléments que vous souhaitez visser ou dévisser. Il est également indispensable pour y monter un démonte cassette ou un démonte boitier de pédalier.

clé à cliquet pour vélo

J’utilise cette mini clé à cliquet Bosch, très petite, mais assez pratique.

Une pince coupante

Pour couper vos câbles de freins et vos gaines. Choisissez en une bonne, même si c’est relativement cher pour ce que c’est. En effet, il n’y a rien de plus désagréable qu’un câble mal coupé. J’utilise une Facom acheté une vingtaine d’euros. C’est chers, mais celle ci ne s’émousse pas / peu contrairement à une pince bas de gamme. Edit : une pince coupe câble semblerait plus adaptée, mais pour le coup, elle n’aurait d’usage que pour votre vélo 😉

pince coupante cable vélo

Un démonte cassette / roue libre

À choisir en fonction de votre vélo (cassette ou roue libre), il vous permettra de débloquer la cassette ou la roue libre de votre vélo pour travailler dessus. Choisissez le bien, il en existe de toute sorte, avec différentes cannelures. Certains sont livrés avec un manche propre, d’autres (moins cher) doivent se monter sur une clé à cliquet ou bien être maintenus avec une pince multiprise.

Un fouet à chaîne

Comme son nom l’indique, l’outil ressemble à un véritable fouet … avec une chaîne de vélo au bout. Aie.

Le fouet à chaîne permet de maintenir fermement les pignons de votre vélo pendant que vous utilisez votre démonte cassette / roue libre.

fouet à chaine vélo

À moins de démonter régulièrement votre cassette, optez pour quelque chose de pas trop cher. On en retrouve autour de 10 €.

Un testeur de chaîne

Nous l’avions utilisé dans un tutoriel pour contrôler l’usure de sa chaîne de vélo. Le testeur de chaîne permet de savoir si vous devez changer votre chaîne de vélo ou bien même votre cassette. Un petit outil à quelques euros seulement qui vous permettra de ne pas racheter une chaîne pour rien 😉

testeur chaine de vélo

Vous en trouverez pour quelques euros seulement, choisissez en un avec de bons commentaires 😉

Le dérive-chaîne

Le dérive-chaîne vous permettra d’enlever facilement un maillon dans votre chaîne pour le changer ou bien enlever totalement votre chaîne. Attention, j’ai l’impression que la plupart des dérives-chaînes ne sont pas très solides et que la goupille se tord assez régulièrement … Si vous connaissez une marque ultra résistante, je suis preneur !

dérive chaine vélo

Je n’ai pas encore testé celui ci, mais ce sera mon prochain achat. Il est un peu gros pour être transporter, mais si il est solide …

Une clé à rayons

La clé à rayons ressemble à une grosse bague que vous ne voudriez pas porter sur votre doigt. Elle possède différentes tailles de trous pour s’adapter à la taille de votre tête de rayon. Elle est indispensable pour les opération de rayonnage, de dévoilage ou pour remplacer un rayon un peu fatigué. Attention, entraînez vous sur une roue d’occasion avant d’attaquer votre superbe nouvelle roue 😉

Le démonte pédalier

Comme pour le démonte cassette, il en existe différents types. Certains auront un manche propre, d’autres devront s’adapter sur une clé multiprise. Le démonte pédalier vous permettra d’enlever votre  pédalier pour les opérations à effectuer dans cette zone là.

Une clé à pédales

La clé à pédales est une grosse clé avec un long manche pour avoir la prise utile pourdémonter votre  pédalier. Dans les commentaires, on m’indique également qu’une simple clé plate de 15 ferait parfaitement l’affaire.

clé à pédale velo

Vous en trouverez une ici pour moins de 4 €.

Les outils pas indispensables mais pratiques

La liste d’outils présente ci dessous n’est clairement pas indispensable mais elle pourra apporter le confort nécessaire si vous commencez à bricoler régulièrement votre vélo.

Un bon pied d’atelier

Si vous bidouiller régulièrement votre vélo et que vous en avez marre de vous casser le dos à force de vous baisser, il vous faut un pied d’atelier. Il en existe à tous les prix et certains pieds d’atelier pas chers font bien leur travail.

Regardez les avis avant de vous lancer, vous devez d’abord vérifier la stabilité du pied. Une fois replié, le pied d’atelier ne prends pas forcément beaucoup de place. Ainsi, même si vous habitez un appartement, vous pourrez trouver la place nécessaire pour le stocker.

pied atelier de vélo

Le réglage en hauteur et en inclinaison est un vrai plus, notamment pour les travaux qui nécessitent de faire fonctionner le pédalier (réglage du dérailleur, etc.)

J’en possède un qui ressemble fortement à celui ci et il me satisfait pleinement.

Savon en pâte

C’est l’accessoire des pros 😉 Si vous en avez marre d’avoir les mains pleines de cambouis, le savon en pâte permet d’enlever facilement toutes les traces de cambouis sur vos mains. C’est clairement pas indispensable, mais quand on l’a testé, on ne peut plus s’en passer !

J‘ai celui ci, payé 6 € il y a quelques semaines, il semble qu’il ait augmenté…

se laver les mains mécanique

Un maillet

Si vous possédez un vieux vélo, l’extraction de certaines pièces grippées peut-être un véritable calvaire. Le maillet permettra de vous aider sans pour autant abîmer la pièce. Le marteau est par contre à bannir !

pince tire-câbles

Pour retenir un câble de freins ou de dérailleurs à la bonne tension, difficile de faire cela à la main. On peut bien sur utiliser une pince plate classique, mais la pince tire-câble vous permettra d’éviter quelques crise de nerfs. Surement mon prochain achat !

Pied à coulisse

On peut bien sûr  utiliser une réglette métallique pour mesurer un écart ou un diamètre avant de changer une pièce, mais le pied à coulisse (manuel ou numérique) vous permettra d’être extrêmement précis.

Un dévoileur de roue

On passe clairement au niveau pro ici, mais il faut avouer que ça peut être bien pratique. La méthode « maison », avec un stylo par exemple, peut laisser à désirer. Avec un dévoileur de roue, aucune marge d’erreur possible et vous pourrez repartir avec une roue totalement droite.

dévoileur roue vélo

Je n’en ai pas, mais celui ci semble pas très cher et a de bons commentaires.

Une clé dynamométrique

Accessoire pour un vélo « classique » mais indispensable pour un vélo en carbone. La clé dynamométrique vous permettra de serrer très précisément vos vis à la force souhaitée. Avec un vélo en carbone, cela vous évitera de pulvériser votre cadre en forçant un peu trop 😉

clé dynamométrique velo

Il en existe à tous les prix, à vous de voir ce qui vous convient le mieux !

Les consommables à vélo

Après vous être équipés de bons outils, vous aurez également besoin de différents consommables pour entretenir ou réparer votre vélo. On peut par exemple citer :

  • des rislans, pour serrer et regrouper vos câbles,
  • différentes vis, de toutes tailles,
  • des câbles de freins et de dérailleurs,
  • plusieurs gaînes et des embouts de câbles,
  • des rustines et des chambres à air,
  • de la graisse et du lubrifiant,
  • des rayons et des têtes de rayons.

Vous êtes maintenant prêt à entretenir ou réparer convenablement votre vélo. Bien sur, inutile de préciser que vous n’avez pas besoin d’acheter tout cela d’un coup. Équipez-vous au fur et à mesure de vos besoins.

réparation vélo

Acheter de bons outils pour entretenir ou réparer son vélo restera, à long terme, toujours plus économique et plus gratifiant que de passer chez un spécialiste 🙂 De plus, au beau milieu de la pampa, vous ne pourrez compter que sur vous pour réparer votre vélo !

Si j’ai oublié un outil dans cette liste, n’hésitez pas à me le signaler en commentaire, je pense en avoir oublié certains 😉

 





  1. Excellent article
    Dommage que vous n’ayez pas précisé que la clef utilisée pour démonter les pédales est une clef de 15, indispensable pour démonter les pédales quand on emporte son vélo en avion. Petit truc pour gagner du poids : je l’ai coupée en deux et utilise un tuyau rigide en plastique pour faire levier. Tuyau que j’utilise aussi quand je suis en voyage avec le multioutils pour démonter un boulon trop serré.

  2. pour gagner du poids en prenant l’avion, il suffit de démonter le pédalier, avec une imbus de 5 pour les deux vis et la clé plastique pour l’écrou – à moins d’avoir comme moi une cuillère titane qui fait l’affaire 🙂

  3. Rouzik

    Ton article est une bonne base mais il y a pas mal d’oublis et une erreur (la dernière) :
    – dans les bonnes marques d’outils vélo, aussi bien que VAR et moins cher, il y a Park Tools. Ce sont juste les leaders dans ce domaine.
    – une clé à pédale n’est pas indispensable sur les vélos modernes car une simple clé plate de 15 passent sans problème
    – inutile de mettre 20€ dans une pince coupante classique. Pour le même prix (une Tacx par exemple) il vaut mieux investir dans une une pince coupante pour câble et gaine de vélo. Avec une pince coupante classique il est pratiquement impossible de couper proprement une gaine
    – tu cherches un dérive-chaîne solide. Regarde chez Park tools justement. En plus les goupilles se remplacent. Le dérive-chaîne est vraiment un outil dans lequel il vaut mieux mettre quelques euros de plus
    – une pince pour enlever les maillons rapides de chaîne est accessoire presque indispensable pour démonter et nettoyer sa chaîne régulièrement
    – plutôt que le savon en pâte plein de produits nocifs, il vaut mieux privilégier un liquide vaisselle green. Ca se trouve dans la plupart des supermarchés. L’avantage du liquide ou de la pâte c’est qu’il est possible de se nettoyer les mains de la manière la plus efficace possible : frictionner les mains sales avec le liquide vaisselle/pâte directement sans eau, puis rincer à l’eau.
    – privilégier les démontes cassettes sans manche car le manche est rarement assez long pour avoir un bon bras de levier. Si possible (si l’axe arrière n’est pas plein), privilégier également un démonte cassette avec tige centrale
    – un démonte pédalier ne sert pas à démonter le boîtier de pédalier mais le pédalier. Le démonte-pédalier s’appelle plus couramment un extracteur de manivelle ou de pédalier. Une fois que le pédalier est démonté avec cet outil, le boîtier de pédalier peut être démonté avec l’outil adapté au type de boîtier. Un extracteur de pédalier est également un outil très utile pour nettoyer son pédalier.

    • Merci pour ton commentaire, je me permet toutefois de donner mon avis sur certaines choses :

      – je n’ai pas cité Park Tools car je n’ai jamais essayé un seul de leur produit, mais du coup il faudra que je test cela visiblement 😉 D’autant plus si ils font un derive chaine au top ! (merci pour l’info ! )
      – j’ai utilisé une clé à pédale pour mon vélo moderne, j’ai trouvé ca vraiment plus simple à serrer. J’essaierai avec une clé de 15 classique pour voir 🙂
      – La pince coupante « classique » est idéale car elle permettra de faire d’autres travaux (pas forcément sur le vélo bien sur), mais en cas d’usage régulier, investir dans une pince coupe cable est en effet une bonne idée. Ma pince FACOM fait l’affaire pour couper quelques cables de temps à autres
      – le savon en pate à une utilité selon moi, quand tu es dans ton « atelier » (moi c’est pas grande chambre ^^) et que je ne peux pas redescendre pour me laver les mains au liquide vaisselle (qui marche très bien). Quand je commence à avoir les mains pleines de cambouis, que ca en fou partout sur mes outils, sur le vélo et sur le front (ca donne chaud de bricoler :p) le savon en pate permet de se nettoyer les mains rapidement pour continuer. Ca n’empêche pas un lavage de main en règle après, tu as raisons !

      Merci à toi pour toutes ces précisions 🙂

Laisser un commentaire



Thème crée par Anders Norén


Mentions légales - Contactez-moi - Publicité