Tests matériels

Test du GPS vélo TwoNav : le Trail Bike

TwoNav est un fabriquant Espagnol spécialiste du GPS pour de nombreuses activités sportives : randonnée, voile, deltaplane et bien sûr… de vélo. Ils m’ont gentiment contacté pour me proposer de tester le GPS dédié au vélo : le Trail Bike.

gps twonav trail bike velo

Cela fait maintenant 3 mois que je teste le GPS ainsi que le logiciel dédié. Il a été testé à vélo, mais aussi en randonnée pédestre en montagne, en canoë et en bateau. Je pense donc pouvoir vous faire un retour objectif de ses fonctionnalités et de mon ressenti à son sujet.

Caractéristiques techniques

Le GPS TwoNav Trail Bike fait la taille d’un smartphone (peut-être un peu moins long), tout en étant plus épais ( 80 x 130 x 20 mm). C’est donc un beau bébé de 215 grammes, résistant à l’eau, à la poussière et à la boue. Il est muni de 6 boutons : 4 en façade, 2 sur les côtés, mais aussi d’un joystick central.

L’écran (tactile) de 3,7 pouces (9,4 cm de diagonale) affiche une résolution de 480 x 640 pixels, largement suffisants pour les détails d’un GPS.

gps velo trail bike de twonav

Côté batterie, cette dernière possède une capacité de 4 000 Mah, soit plus que la plupart des smartphones. En théorie, elle tient une vingtaine d’heures (mais cela dépendra de l’utilisation que vous en faites (en marche, mais en allumant l’écran peu souvent, cela tient effectivement une vingtaine d’heures). Enfin, la batterie se recharge avec une prise micro-USB, semblable à celle que l’on utilise sur nos smartphones. Bonne nouvelle donc, pour la recharger lors d’étape, ou via une batterie externe / powerbank.

Enfin, le GPS possède un stockage de 16 Go pour stocker vos cartes (12 Go disponibles) et bénéficie de 2 Go de RAM et d’une puce GPS SE 880 pour les plus connaisseurs d’entre vous.

Et pour en terminer avec la partie technique, l’appareil peut utiliser les signaux Wi-Fi, GPRS, Bluetooth et Ant +, idéal pour connecter une ceinture cardiofréquencemètre pour celles et ceux qui souhaitent garder un œil sur leur pouls. Ce GPS est également doté d’un baromètre et d’un accéléromètre.

Comme vous pouvez le voir, on parle ici d’un appareil plutôt complet et multitâche, et pas d’un simple GPS qui vous donnera votre vitesse 😉 C’est qu’il en faut des fonctions pour justifier le prix de la bête : 469 € tout de même.

montage gps velo

Le GPS Trail Bike est fourni avec un système d’attache intégré, très simple à installer sur le guidon de votre vélo. Comptez tout de même un peu de place, le GPS étant plutôt grand pour un guidon.

Gérer les cartes avec le logiciel Land

Le GPS TwoNav Trail Bike est livré avec un fond de carte classique de votre pays. Néanmoins, selon le type d’activité choisi, vous pouvez avoir besoin de cartes plus détaillées : cartes marines, cartes IGN à différente échelle pour de la randonnée, etc. Afin de gérer ces cartes, il est nécessaire de passer par le logiciel « Land », fourni avec le GPS dans sa version standard. Le GPS offre également une réduction de 50 % sur le logiciel Land Premium, ainsi qu’un mois gratuit. J’ai donc pu tester les deux versions.

La version gratuite semble un peu limitée par rapport à sa grande sœur « Land Premium » qui permet par exemple de connaître l’altitude de chaque point de passage à l’avance ou d’autres fonctionnalités plus pointues.

Ajouter des parcours tout faits

Le fonctionnement du logiciel sur PC est assez simple : vous ajoutez (en « glisser / déposer ») des fonds de cartes sur le logiciel qui seront ensuite intégrés sur votre GPS. Vous pouvez aussi rajouter des parcours tout faits, trouvés sur internet, afin de créer un parcours à suivre. C’est ce que j’ai fait pour ma cyclorandonnée sur la Loire à vélo.

parcours gps velo

Sur les deux versions, il est possible de créer ou d’importer des trajets (appelé traces) déjà faits. À ce sujet, il est possible d’ajouter des traces GPS à multiples formats : *.BTRK, *.GPX, *.KML, *.KMZ, *.PLT, *.RTE, *.TRK et *.WPT.

L’application smartphone TwoNav premium

L’achat du GPS vous donne également accès à l’application (iOS ou Android) qui permet de gérer vos cartes. Je cherchais des traces de randonnées dans un secteur précis. Je connecte donc mon GPS  au Wi-Fi du gite ainsi que mon smartphone . Via l’application, je cherche des randonnées dans le coin, cependant, la recherche était assez large et pas très facile d’accès (pas de filtre, etc.).

application smartphone gps twonav

Quand j’ai trouvé une trace GPS sur un site externe, j’ai réussi à importer la trace sur mon téléphone, mais pas sur mon GPS, c’est dommage. Il faut également préciser que, contrairement au logiciel Land, l’application n’est pas du tout intuitive, même si elle a le mérite d’exister.

carte gps appli smartphone

Visualiser ses performances

Sur Land (comme sur le GPS d’ailleurs), il est possible de jeter un oeil à vos anciens parcours : trajet, distance, vitesse, etc. C’est bien plus simple que de le faire directement sur le GPS.

logiciel land gestion trace

Vous pouvez par exemple éditer des points de passage. Lorsque j’ai fait du canoë en Ariège, j’ai bien évidemment emporté mon GPS avec moi. Cependant, lors du retour en camionnette, en bas de la rivière, j’ai oublié d’éteindre mon GPS qui a donc comptabilisé le trajet comme un trajet de canoë … En quelques secondes, il m’a été possible de supprimer les points de passage en camionnette, afin de ne garder que la partie qui m’intéressait, et de visualiser mes performances.

logiciel land twonav

Autre exemple pour mon trajet sur la Loire à vélo. Je souhaitais regarder mes performances, non linéaires, par rapport à mon altitude. En réglant simplement les métriques qui m’intéressent (ici : altitude et vitesse), voici ce que j’obtiens :

analyse données gps twonav

Il est possible de faire cela avec le % de pente, la vitesse, le rythme cardiaque ou la fréquence de pédalage pour ceux qui l’enregistrent. Bref, si vous aimez analyser vos données au peigne fin, je crois que vous serez plus que servi ! Seul point négatif pour moi : prévoir l’achat de l’ application premium pour ceux qui veulent vraiment tout savoir. Pour les autres, la version gratuite suffit amplement au commun des mortels.

Je ne vais pas m’étendre sur cette partie, puisque pour rentrer dans les détails, il faudrait y passer des heures 😉

Utilisation du GPS Trail Bike

Lorsque j’utilise le GPS, je suis toujours surpris de la durée nécessaire pour acquérir un signal GPS fiable. J’ai rapidement compris qu’il fallait avancer et ne pas rester sur un point fixe pour accélérer l’opération. Il me semble que c’est souvent le cas avec les GPS (voiture, etc.), mais c’est un peu dommage, car on perd alors quelques mètres sur notre activité.

recherche signal gps twonav

Comme expliqué précédemment, j’ai testé le GPS sur plusieurs types d’activités sportives :

Le GPS Trail Bike à vélo

Le GPS est plutôt intuitif avec ses 6 boutons et son joystick. Ce dernier permet d’ailleurs de naviguer facilement dans les menus du GPS lorsque l’on roule à vélo. On peut ainsi le laisser accrocher, se déplacer sur la carte pour voir ce qui nous attend ou bien changer quelques options.

Côté visibilité, c’est tout à fait correct. La luminosité de l’écran se règle de 10 à 100 % en fonction de l’ensoleillement. Même par plein soleil, on voit relativement bien. J’ai tout de même un petit souci avec le joystick, un peu récalcitrant quand je dois aller vers la droite.

gestion twonav trail bike gps

Lorsque je m’entraîne à vélo, je n’ai pas besoin de suivre un parcours GPS, je préfère aller où bon me semble. Mais lorsque je fais une cyclorando, pas question de chercher les panneaux toutes les 2 minutes : je ne veux pas me perdre ! Le GPS Trail Bike propose une fonctionnalité qui m’a ravi : une tonalité lorsque l’on s’écarte du parcours prévu initialement. Sur mon précédent voyage, je l’ai par exemple configuré pour sonner dès que je m’écarte de plus de 50 m du trajet initial. Ainsi, pas besoin de regarder l’écran constamment pour savoir si on est sur la bonne route ! On peut donc laisser l’écran en veille, et économiser de la batterie.

gps velo

Il est possible de configurer les métriques que l’on souhaite voir s’afficher à l’écran simplement : vitesse, heure, temps, calories, altitudes, etc. C’est le cas de la plupart des GPS et cela permet de voir rapidement ce qui vous intéresse. Le baromètre est vraiment pratique et j’aime beaucoup savoir à quelle altitude je suis, et surtout, le dénivelé passé dans la journée (je vous ai déjà dit que je détestais les montées ? )

altitude GPS velo

Globalement, le GPS Trail Bike est plutôt pratique et adapté au vélo. Il y’a cependant UN point noir, qui m’a beaucoup gêné sur tous mes trajets à vélo : la pause. Sauf erreur de ma part, il n’y a pas de pause automatique. Vous savez, cette fonctionnalité toute simple que l’on trouve sur la plupart des GPS gratuits pour smartphone qui met en pause la session dès qu’on est proche des 0 km /h. Lorsque l’on fait du vélo de course, il est vrai que l’on ne s’arrête pas souvent, et qu’un petit clic sur le bouton pause n’est pas gênant. Mais quand je fais de la cyclorando, j’ai tendance à m’arrêter très souvent, de quelques secondes à plusieurs minutes. Du coup, une partie des statistiques (vitesse moyenne, durée du trajet, etc.) sont faussées. C’est vraiment dommage, et c’est, selon moi, quelque chose à corriger pour la prochaine version ! Mon petit conseil : prévoir une variable pour stopper l’enregistrement à X km/ h.

GPS pour velo trail bike de twonav

Le GPS Trail Bike sur différentes activités sportives

Comme évoqué précédemment, j’ai également utilisé le GPS en bateau, en canoë et en randonnée. Lors de cette dernière activité, une carte IGN 1 : 25 000 est bien pratique pour anticiper les dénivelés à venir et pour s’orienter. C’est également plaisant, en fin de journée, d’avoir une vision réelle de ce que l’on a parcouru (comment ça 15 km parcourus, 40 en ressenti ? 😉 ).

gps randonnée twonav trail

En randonnée, on garde le GPS dans la poche de son pantalon ou bien dans une poche latérale de son sac à dos. Le GPS est un peu grand, mais pour moi ça passait juste 🙂

carte IGN sur GPS

La fonction « pause automatique » manquante évoquée ci-dessus peut également être gênante sur certaines activités. En canoë et en bateau par exemple, on va stocker le GPS dans une boite étanche. Je ne me vois pas le sortir à chaque fois que je fais une pause.

gps bateau twonav

Globalement, le GPS Trail, dans sa version « bike » peut donc être utilisé sur tout type d’activité sportive. Si vous êtes du genre  » touche à tout » c’est un point qui peut-être important avant de faire un achat à ce prix-là.

Fonctionnalité supplémentaire

Le GPS TwoNav est vendu avec des services gratuits ou payants, certains avec une période d’essai. Ils ne seront pas forcément nécessaires pour les voyageurs lambda, mais serviront aux aventuriers les plus audacieux.

On peut par exemple évoquer le service « SeeMe » (fournis avec 6 mois gratuits) qui vous permet de retransmettre en temps réel votre position. Idéal pour rassurer vos proches restés à la maison.

Avec ce service, il est possible d’envoyer une alerte à deux de vos contacts (à paramétrer avant d’être perdu au sommet de l’Everest …) en cas de souci majeur. Le gros avantage, c’est qu’on utilise ici un signal GPS et pas un réseau téléphonique classique. Il devrait donc passer partout. Pour être franc, je n’ai pas testé cette fonctionnalité, je voulais éviter toute frayeur à ma pauvre mère ! )

Mon avis sur le GPS Trail Bike

Aller courage, vous êtes presque à la fin 😉

Caractéristiques techniques :5 Stars (5 / 5)
Logiciel Land:4 Stars (4 / 5)
Application TwoNav:3 Stars (3 / 5)
Suivis des performances:4.5 Stars (4,5 / 5)
Utilisation:4 Stars (4 / 5)
Prix:2.5 Stars (2,5 / 5)
Ma note totale :4.2 Stars (4,2 / 5)
Moyenne:3.9 Stars (3,9 / 5)

Après 3 mois d’utilisation, sur différentes activités, je suis plutôt satisfait du GPS de chez TwoNav. Pour être honnête, cela faisait longtemps que je regardais pour m’acheter un GPS à vélo, mais les prix m’avaient toujours freiné. J’estimais également qu’un GPS de cette qualité n’avait d’utilité que lorsque l’on était un pro du vélo.

Je pense encore que c’est un peu vrai, un tel GPS n’est pas adapté à ceux qui n’effectuent que le trajet maison – travail tous les jours, ainsi que quelques balades dominicales. Néanmoins, si vous commencez à voyager avec votre vélo, que le cyclotourisme occupe une partie de vos weekends et que vous aimez analyser vos parcours, alors foncez, vous ne le regretterez pas.

gps randonnée trail twonav

Je précise tout de même que le premier modèle était défectueux : le joystick ne marchait presque pas et la mise au point du signal GPS ne se faisait pas. Cela m’a permis de tester le SAV de chez TwoNav 😉 Ce dernier est très réactif. Le prix d’envois du GPS (en Espagne) a été à ma charge. Néanmoins, après un mail indiquant mon départ proche et le besoin rapide du GPS, le SAV m’a renvoyé le GPS en moins de 24 heures, à leur charge !

Points positifs Points négatif
Le joystick, idéal pour naviguer sur la carte ou dans le menu … qui semble avoir quelques faiblesse
Le logiciel Land, intuitif et pratique pour gérer ses cartes, traces GPS et le suivi de ses performances … la version premium, à 45 €, pour ceux qui en veulent plus
La fonctionnalité « SeeMe », pour les gros baroudeurs … mais payante, à 29 € par an
La fonctionnalité « sortie de route » qui bip quand on s’écarte du chemin prévu Pas de pause automatique 🙁
La facilité de prise en main du GPS, pour changer les options, etc. Le signal GPS, un peu capricieux au lancement, mais qui reste très stable par la suite
Les fonds de cartes et les traces GPS, facilement changeables Pas d’emplacement pour une carte SD, afin de stocker plus de cartes
L’autonomie de la batterie Le prix, 469 € auquel il faudra rajouter des fonds de cartes différents pour ceux qui le souhaitent
L’écran tactile
La sensation de robustesse du GPS et son étanchéité
Le SAV rapide
L’utilisation du GPS sur de nombreuses activités sportives




  1. Alain Garès

    Bonjour,
    Vous n’avez pas mentionné ce qui me semble être une caractéristique importante de ce GPS (que j’envisage d’acheter justement pour ça) : il semble fait pour utiliser les cartes IGN, qui sont irremplaçables pour le VTT. Est ce qu’elles sont faciles à charger (sur les Garmin, cette première étape est déjà compliquée…), est ce que la lecture est fluide (comme ce sont des fichiers assez lourds, le processeur peut ramer un peu), est ce qu’on peut changer d’echelle facilement si on veut par exemple prendre du recul pour se repérer ? Si vous avez testé ce fonctionnement, j’aimerais bien avoir votre avis. Merci !

    • Bonjour Alain,
      Je parle bien des cartes IGN que j’ai moi même utilisées 🙂
      Paragraphe « gérer ses cartes avec le logiciel Land » et  » différentes activités sportives ».
      Elles sont faciles à charger, via le logiciel Land justement. La lecture / le déplacement sont quand même un peu lent, du fait de la taille de ses cartes. Néanmoins, en déplacement, le curseur suit sans problème (c’est plus lorsque l’on navigue au joystick sur plusieurs km que c’est lent).
      Pour changer d’échelle, il faut changer de carte (ou dezoomer), ce qui se fait assez facilement.

Laisser un commentaire



Thème crée par Anders Norén


Mentions légales - Contactez-moi - Publicité