Conseils de voyage

Ma liste de matériel pour un voyage à vélo

 

Attention, ma  liste à été mise à jour pour mon voyage de 2017. Pour découvrir cette liste, allégée de plus de 6 kilo, rendez-vous ici.

 

NB : Au vue de certains commentaires concernant le poids total des affaires que j’emmène avec moi lors de mon voyage à vélo, je tiens à éclaircir quelques points :

  • Il s’agit de ma liste et non pas d’une liste de ce qu’il faut emmener.
  • C’est mon premier « vrai » voyage, il y aura donc un retour sur ce qui m’a servit ou pas afin d’apprendre grâce à l’expérience.
  • C’est un voyage de vacances et non pas une opération ultra-light sans aucun confort. À chacun de choisir le type de voyage qui lui correspond 🙂

Vous devez le savoir maintenant, je pars pour 3 semaines en voyage à vélo le long du Rhin. Le départ approche, et cela fait quelques semaines que je note méthodiquement dans un mémo tous les objets dont j’aurai besoin pendant ce voyage.

Comment ne pas être trop chargé à vélo ?

Petit côté maniaque (des chiffres) oblige, j’ai compilé tout cela dans un fichier Excel. J’ai pesé le poids de chaque objet, en indiquant si je le possédais déjà. J’ai classé le tout en plusieurs catégories.

Ainsi, je peux vite repérer ce qui pèse le plus lourd, les accessoires superflus, et ce qui est indispensable. En procédant ainsi, on évite autant que possible de rajouter du matériel en voyant le poids total augmenter petit à petit… Hé oui, tout ce qui est emmené devra être porté  d’un bout à l’autre de votre voyage 😉

liste matériel pour voyage à vélo

J’ai décidé de partager cela avec vous : je pense que ça pourra aider certains qui se  demandent ce qu’il faut amener lors d’une randonnée à vélo au long cours.

Vélo et accessoires pour la cyclo-rando

C’est le pôle qui pèsera le plus lourd puisque le vélo pèse déjà près de 16 kg. Les sacoches Ortlieb ont également un poids conséquent ; elles ont cependant l’avantage d’être étanches.

Près de 2 kg de matériel sont consacrés à l’antivol et à son câble. 

Vélo et accessoires
Désignation Détail Quantité Poids (g) Acheté ?
Total 21 274 g
Vélo VSF fahrradmanufaktur T-500 1 16000 oui
Sacoches avant Ortlieb front roller Plus 2 640 oui
Sacoches arrière Ortlieb back roller Plus 2 776 oui
Sacoches guidon Ortlieb Ultimate 6 Plus 1 336 oui
Antivol U Kryptonite Evolution Series 4 1 1500 oui
Cable antivol Kryptonite 1 345 oui
Tendeur vélo Pour accrocher le sac étanche 2 119 oui
Sac fourre-tout Ortlieb Dry bag Ultralight PS10 75l 1 195 oui
Bidon vélo Contenance 750 ml 3 86 oui
Porte-carte Ortlieb 1 70 oui

Réparation du vélo en voyage

Même si je ne pars pas à l’autre bout du monde, je souhaite avoir une relative autonomie pour réparer mon vélo. Rien de bien extravagant cependant, mais on arrive vite à 1 kg de matériel avec les quelques outils nécessaires pour remédier aux déconvenues.

Réparation & entretien
Désignation Détail Quantité Poids (g) Acheté ?
Total 1 052 g
Pompe vélo Zefal profil RG01 1 218 oui
Multi outil Crankbrothers 1 124 oui
Chambre à air 28″ 2 150 oui
Bombe anti crevaison Zéfal 1 112 oui
Dérive chaine 1 81 oui
Clé rayon 1 38 oui
Clé écrou 1 112 oui
Kit réparation pneu 1 33 oui
Graisse 1 20 oui
Vieille brosse à dent Nettoyage de chaîne en urgence 1 14 oui

Matériel de camping pour la randonnée à vélo

Avec plus de 5 kg dans la catégorie « camping », c’est également un pôle important en termes de poids.  J’ai récemment changé de tente pour tester la MSR Elixir, que j’ai déjà testé durant mon weekend cyclo-rando sur la Loire à vélo.   Je ne peux que vous la conseiller, elle est vraiment bien pensée !

Le duvet Millet en plume me semble assez chaud, couplé à un « sac à viande » (un drap intérieur) pour plus de propreté.

Enfin, un matelas auto-gonflant et un oreiller gonflable pour isoler de l’humidité et de la fraîcheur du sol, même en été.

Camping
Désignation Détail Quantité Poids (g) Acheté ?
Total 5 607 g
Duvet Duvet Millet plume 1 1240 oui
Matelas auto-gonflant Therm-a-rest 1 800 oui
Oreiller gonflable Un peu de confort 😉 1 88 oui
Petit torchon vaisselle 1 28 oui
Tente MSR Elixir 1 2600 oui
Lampe frontale Pour lire dans la tente 1 89 oui
Pince à linge Pour étendre le linge le soir 3 10 oui
Bâche vélo Pour couvrir le vélo 1 400 oui
Sac à viande Chaleur et propreté dans le duvet 1 222 oui
Piles Pour la lampe frontale 3 10 oui
Corde En dépannage 1 30 oui
Duck Tape Gros scotch réparation 1 30 oui

Produits d’hygiène

Ici, peu de superflu ! On notera que le savon d’Alep (bio), servira de savon, de shampoing, de lessive et de liquide vaisselle. Les plus courageux pourront également s’en servir comme dentifrice 😉

J’ai également une barre d’huile de massage solide pour se remettre des étapes un peu difficiles.

Hygiène
Désignation Détail Quantité Poids (g) Acheté ?
Total 919 g
Serviette compacte Pour la douche 1 102 oui
Gant de toilette 1 30 oui
Savon d’Alep bio Douche, shampoing, vaisselle, lessive 1 100 oui
Dentifrice 1 95 oui
Brosse à dent 1 14 oui
Déodorant 1 90 oui
Crème solaire 1 228 oui
Barre de massage Le soir, rien de mieux ! 1 20 oui
Mouchoir 2 24 oui
Papier WC 4 48 oui

Kit de soin à vélo

Je me suis constitué un kit de soin d’environ 400 g pour parer aux urgences et bobos. J’ai également rajouté de l’anti-moustiques (cela me semble vital sur les bords du Rhin)  et  quelques médicaments.

Trousse de soin
Désignation Détail Quantité Poids (g) Acheté ?
Total 853 g
Compresses oui
Pansements oui
Sparadrap oui
Bande nylon oui
Désinfectant oui
Gants oui
Ciseaux Kit premiers secours 1 409 oui
Couverture survie oui
Sérum physiologique oui
Pince à épiler oui
Arnica oui
Pince tique oui
Pansement ampoule oui
Anti-moustiques 1 116 oui
Gel hydroalcoolique 1 78 oui
Médocs divers 1 100 oui
Biafine Contre les coups de soleil 1 150 non

Liste d’habits de voyage

Ici aussi, pas grand chose de superflu, et la catégorie représente quand même presque 4 kg d’habits ! Vous comprenez qu’il sera nécessaire de faire régulièrement une petite lessive le soir, afin de pouvoir continuer à s’habiller proprement.

Habits
Désignation Détail Quantité Poids (g) Acheté ?
Total 3 971 g
Cuissard court 1 1 159 oui
Cuissard court 2 1 190 oui
T-shirt mérinos Idéal sur le vélo 2 142 oui
Pantalon convertible short 1 247 oui
Short 1 170 oui
Maillot de bain 1 84 oui
Boxer 3 55 oui
Paire de chaussettes 4 33 oui
Polaire Pour les nuits fraîches 1 249 oui
Veste coupe vent 1 146 oui
Pantalon de pluie Pour les journées pluivieuses 1 292 oui
Gants de vélo 1 30 oui
Cache col 1 oui
Bonnet vélo 1 oui
T-shirt thermolactile Pour les nuits fraîches 1 176 oui
Sandalettes Pour le soir 1 638 oui
Chaussures velo SPD 1 840 oui
Lunettes de soleil 1 32 oui
Serre pantalon 1 17 oui
Casquette  Contre le soleil 1 50 oui
T shirt sport 170 oui

Le matériel de cuisine

Comment continuer à pédaler efficacement si l’on ne se nourrit pas correctement ? Je vous conseille de prévoir de quoi cuisiner pour le petit-déjeuner, le midi et le soir. Même si un arrêt à la boulangerie ou au resto est possible, cela vous coûtera moins cher de cuisiner au quotidien.

Cuisine
Désignation Détail Quantité Poids (g) Acheté ?
Total 2 485
Réchaud Primus express spyder II 1 175 oui
Marise Idéal pour cuisiner et léger 1 43 oui
Opinel 1 45 oui
Fourchette 1 37 oui
Popote En titane, Tatonka 1 300 oui
Vache à eau Pliable de 10 L, pour le bivouac 1 90 oui
Éponge 1 10 oui
Sacs plastique Poubelles, transport, etc. 10 1 oui
Briquet 1 10 non
Tasse 1 140 oui
Réflecteur réchaud 1 21 oui
Bombonne de gaz 2 652 oui
Cuillère 1 9 oui
Passoire alu Assiette en alu percée 1 92 oui
Cuvette 8 L Pour la vaisselle et la lessive 1 166 oui
Économe 1 25 oui
Sac nourriture Pour transporter la nourriture 4 26 oui

Prévoir de la nourriture

Encore une fois, il ne s’agit pas d’un voyage en autonomie. Je trouverai toujours de quoi manger au bord de mon chemin, mais je préfère assurer le coup et avoir de la nourriture « de base » avec moi.

À noter que je suis végétarien, donc ce sera un peu plus difficile de trouver à manger 🙂

Nourriture
Désignation Détail Quantité Poids (g) Acheté ?
Total 2 705 g
Box à épices Canelle, curry et paprika, pour le gout 🙂 1 27 oui
Sel 1 140 oui
Flocons avoine Petit-déj’ 1 500 oui
Riz 1 500 oui
Semoule 1 500 oui
Café 1 50 oui
Thé 1 50 oui
Sirop Agave 1 100 oui
Graines Mélange de graines 1 500 oui
Huile Pour la cuisine 1 197 oui
Vinaigre Pour les salades 1 63 oui
Bouillon 1 78 oui

Matériel de loisir

Même si j’ai prévu de pédaler une bonne partie de la journée, il y aura toujours des temps morts pendant lesquels il faut s’occuper. Le midi après manger, ou bien le soir dans ma tente par exemple. D’autant plus que j’ai choisi de voyager seul !

Une liseuse est, selon moi, vraiment l’idéal ! La batterie tient jusqu’à 30 jours et vous pourrez emporter tous vos livres avec vous pour moins de 200 g.

J’ai également prévu de prendre une caméra sportive afin de vous faire profiter des paysages outre-Rhin :).

Divers
Désignation Détail Quantité Poids (g) Acheté ?
Total 1 941 g
Portefeuille 1 oui
Cartes À imprimer 1 150 non
Liseuse Pour s’occuper le soir 1 187 oui
Carnet Pour prendre des notes 1 66 oui
Stylo 1 10 oui
Batterie secours 20 000 maH l’une, pour recharger 2 371 oui
Chargeur 2 59 oui
Téléphone 1 173 oui
Ipod Un peu de musique à vélo 1 50 oui
Sifflet 1 7 oui
Boussole 1 8 oui
Écouteurs 1 15 oui
Perche caméra 1 103 oui
Harnais caméra 1 150 oui
Caméra 1 128 oui
Chargeur caméra 1 34 oui

Au total, c’est  plus de 41 kg de charge à tirer au quotidien, dont près de 20 kg de matériel  divers, sans compter les accessoires de vélo. C’est lourd, mais l’inertie devrait faire le travail… Tant que je ne tombe pas sur une énorme côte 😉 À noter que parmi ça, j’aurais quand même quelques kilos sur moi (chaussures, etc.).

Si cela vous intéresse, je vous invite à télécharger ma liste de matériel pour cyclo-randonnées au format Excel pour l’adapter à vos besoins.

Mise à jour du matériel en 2017

Qui dit nouveau voyage, dit nouvelle liste de matériel. J’ai préféré mettre cet article à jour afin de voir les différences de matériels entre 2016 et 2017.
En règle général, peu, voire pas de nouveau matériel et la tendance est à la baisse. Ainsi, certains objets ont étés remplacés par des objets plus légers, alors que beaucoup d’accessoires ont étéss purement supprimés.
Je suis parti d’une règle d’or « l’objet le plus léger, c’est celui qu’on n’emporte pas ». L’expérience des anciens voyages et weekend à vélo aidant, il m’a ainsi été plus simple de faire un tri parmi ce qui servira, ce qui pourra servir et ce qui ne servira pas.

Le vélo et ses accessoires

liste de materiel pour voyage à vélo

Ici, peu de changement, je ne peux pas alléger le vélo 😉 Néanmoins, le câble antivol restera à la maison, mon gros antivol en U devrait être suffisamment dissuasif pour éviter un vol du vélo.
Le sac étanche à mettre sur le porte bagage ne sera pas de la partie non plus, qui dit moins de matériel dit moins de rangement.

Matériel de réparation et entretien

inventaire materiel reparation voyage

Pas question de se séparer de ce qui me permettra de gérer un petit problème de parcours. Néanmoins, du matériel « non indispensable » a été supprimé de ma liste. Je pense par exemple à la bombe anti-crevaison (inutile), la graisse et une clé à écrou. J’ai également choisi de ne prendre qu’une seule chambre à air : mes pneus sont solides, et je pourrais réparer la chambre à air de secours le soir au bivouac  🙂
On passe ainsi de 1 052g à 667g, soit 385g d’économisé.

Matériel pour le bivouac

liste materiel camping velo

Je n’ai pas changé les 3 principaux accessoires indispensables au bivouac (la tente, le matelas auto-gonflant et le duvet). Ils ont 1 an et sont très satisfaisants.
Je me passerai néanmoins d’oreiller gonflable, la polaire en boule fera parfaitement l’affaire. Plus de pince à linge également ni de bâche pour le vélo. Vous aviez raison, c’est inutile 😉
En laissant quelques équipements à la maison, le matériel de bivouac passe donc de 5kg et 607g à 5kg  et  075g, soit 532 grammes de moins à porter 😉

Liste de produits d’hygiène en voyage

hygiene en voyage à vélo

Concernant l’hygiène, adieu le gant de toilette (totalement inutile), le déo (quelle idée ! :p) et la barre de massage. Je remplace les paquets de mouchoirs par deux bouts de tissu que je laverai le soir au bivouac. C’est plus léger et plus écologique !
Le voyage étant plus court, j’emporterai  également moins de papier WC et un tout petit tube de dentifrice. Au besoin, je vous rappelle qu’il est possible de se laver les dents avec le savon d’Alep bio 😉
404 grammes de moins à emmener avec moi 🙂

Kit de premier secours en voyage

kit de soins en voyage à velo

Mon kit de soins a fondu comme neige au soleil. J’emporte ce qu’il faut en petite quantité, il sera toujours temps de trouver une pharmacie si j’ai besoin d’autre chose. J’ai pris moins de médicaments avec moi, et des choses complémentaires (du bicarbonate de sodium pour soigner le ventre et la digestion, mais également pour cuire des légumes plus rapidement 😉 )
Je rajoute cependant un rouleau de strap, une entorse récalcitrante me fait actuellement souffrir.
Adieu les 853 g à porter, c’est maintenant 495g seulement qu’il fera transporter, soit 358 grammes en moins.

Les vêtements

les vetements à emporter en voyage à vélo

On ne peut pas forcément en prendre moins, mais j’ai changé quelques vêtements pour passer sur du mérinos, plus respirant et plus facile à faire sécher. Il fera également plus froid, je remplace donc un des T-shirt par une chemise à manche longue en mérinos, faite pour la randonnée.
Je troque mes sandalettes, très agréables pour changer des grosses chaussures de vélo, par des simples claquettes. Il ne me sera plus possible de pédaler avec, elles me serviront donc le soir, pour le bivouac.
Le pantalon de pluie disparaît également, c’est un véritable sauna à l’intérieur, je préfère la pluie à la transpiration 😉
Avec ce changement de matériel, on passe donc désormais à 3 226 grammes contre 3 971g, soit 745 grammes en moins.
À noter que ce tableau comporte aussi les vêtements que je porterai sur moi !

La cuisine

inventaire accessoires cuisine voyage velo

Petit régime pour le pôle «cuisine » puisque certains accessoires inutiles ne seront pas de la partie : passoire en alu, économe (ok, je n’arrive toujours pas à éplucher un légume avec un couteau classique, mais ce sera l’occasion d’apprendre non ? 😉 ).
Je n’amène également qu’une seule bonbonne de gaz, cela devrait suffir !
Concernant le matériel de cuisine, c’est désormais 1 797g contre 2 485 g qui m’accompagneront, soit 688 g de moins que l’an dernier.

La nourriture

inventaire nourriture à emporter voyage velo

Pour porter moins de poids, il sera nécessaire de m’arrêter régulièrement faire des courses. Ce sera aussi l’occasion de m’arrêter manger quelque part pour profiter du voyage.
Ainsi, j’emmène beaucoup moins de nourriture «sèche» avec moi et je me contente des condiments les plus simples : sel et huile. Un peu de flocon d’avoine pour le matin et quelques céréales pour les repas.
On passe donc de 2 705g à 744 grammes, soit 1,961 kg de moins. Attention cependant, les courses, même faites régulièrement, viendront s’ajouter au poids que je dois porter chaque jour.

Les loisirs

liste accessoires voyage velo

J’espère prendre un peu plus de temps pour filmer et prendre de jolies photo, je ne touche donc pas au matériel vidéo. Néanmoins, une seule batterie de secours m’accompagnera. Je vais en profiter pour tester l’usb2byk, alimenté par la dynamo. Cela devrait me permettre d’être relativement autonome en électricité.
Certains accessoires disparaissent également, mais je garde ma liseuse. Je m’imagine déjà en train de lire dans l’herbe le midi après un bon repas copieux 😉
Il n’y aura donc plus que 1 kg 230 à porter contre 1,941 kg, soit 711 grammes de moins.

Bilan du matériel de 2017

Au total, on passe de plus de 41 kg de charge totale à moins de 35 kg soit 13kg et 750 grammes de matériel contre 19,5 kg l’an dernier.
Si l’on enlève les vêtements que je porterai sur moi, il y a 12,2 kg de matériel  tout en étant relativement autonome.
C’est mieux non ?
Niveau confort, on va voir ce que cela donne. Je ne pense pas avoir fait l’impasse sur trop de confort. Je ne serai de toute façon jamais loin de la civilisation, il sera donc toujours possible d’aviser une fois sur place, si le besoin s’en fait ressentir.

Et vous, êtes-vous du genre à voyager léger ou à amener votre maison avec vous ?





  1. Françoise

    Alors
    Tu vires :
    Bombe anticrevaison, en plus c’est de la merde
    Bâche à eau les bouteilles plastiques que l’on trouve partout font l’affaire
    La liseuse, je suis tellement nase que à part pédaler, manger, dormir, me laver, écrire les mémoires, pas le temps de lire…
    Moi je préfère deux chiffons à une éponge
    La bassine, moi j’ai une toute petite bassine en plastique qui ne pèse rien
    La bâche pour le vélo, là on vire dans la paranoïa
    Le sifflet, pour appeler au secours quand tu ne rencontres personne pendant 3 jours ?
    Tu rajoutes:
    Une boussole, les cartes, une loupe pour lire les cartes qui des fois sont très petites
    Une boîte étanche suffit, pour le reste sacs plastiques
    10 sacs poubelles tu veux polluer la planète ? Moi je pique au fur et à mesure les sacs aux rayons fruits et légumes
    Vire aussi la passoire, avec le couvercle tu te débrouilles
    Le gel antialcoolique, le meilleur désinfectant c’est le savon
    La bande tu te débrouilleras avec un vêtement pour en fabriquer une
    Sérum physiologique : pourquoi faire ? La salive est un merveilleux sérum physiologique
    Compresses inutiles aussi, tu fais avec autre chose en attendant d’en trouver
    Moi cette année j’ai découvert les panneaux solaires qui me donnent une autonomie totale pour recharger les gadgets électroniques aussi inutiles qu’indispensables…
    Bon voyage

    • Alors, je précise que c’est avant tout des vacances, et que le but n’est pas de faire de l’ultra léger au détriment de tout confort !

      Pour reprendre rapidement :

      • Bombe anti-crevaison, ça peut toujours servir en attendant de pouvoir réparer tranquillement à l’abri.
      • La vache à eau : 90 grammes pour 10l d’eau, et très peu de place une fois plié. Qui dit mieux ?
      • La liseuse : cf au dessus, le but ce n’est pas de faire 150 km par jour. Je serais seul, je veux en profiter pour me détendre et donc un peu de lecture c’est toujours sympa !
      • La cuvette fait le poids d’une cuvette plastique classique. Elle a néanmoins l’avantage de se replier et donc de ne pas prendre de place.
        La housse pour le vélo : visiblement, je ne suis pas le seul (http://voyageforum.com/discussion/housse-velo-nuit-d7488672/). Double usage, à poser au sol pour manger le midi quand c’est mouillé.
      • Le sifflet fait partie de TOUS les kit de premiers secours bien fait. Ca ne pèse rien et ça peut être utile.

      • Boussole, carte j’ai. Loupe pas besoin, j’ai imprimé mes cartes.
      • Quelle est la différence entre un sac poubelle de 2l (poubelle salle de bain) et un sac pour légumes au niveau pollution ?
      • Concernant la partie trousse de secours, je trouve ca dommage de vouloir économiser quelques grammes au détriment de cette partie là.
      • Pour les panneaux solaire, j’ai hésité avec les batteries tampons. J’ai choisi deux batteries tampons de 20 000mah. Avec cela, une recharge de temps à autre en warmshower, et c’est partie ! 🙂

      Je précise que c’est ma liste de voyage. Après 3 semaines de voyage à vélo, il est clair que je ferais des modifications à cette liste. Le but étant de faire penser à toutes les petites choses auxquels on ne pense pas forcement, car ça prends un certains temps !
      Voilà voilà 🙂

      • PREVOST

        Je suis entièrement d’accord avec Françoise, tu emmènes beaucoup de choses pour rien. Le vrai confort, c’est avant tout de se déplacer facilement. Tu verras qu’après 8h de vélo, tu trouveras n’importe quel lit confortable. Maintenant si tu fais un blog pour pas écouter les gens qui ont déjà eu cette expérience, libre à toi… C’est toi qui va pédaler et tu verras qu’à la fin, comme tout le monde la première fois, tu n’auras pas utilisé la moitié de ce que tu auras emmené.

        • Bonjour,
          Je ne suis pas contre l’avis de Françoise. Mais honnêtement, à part gagner 500g en virant 2 – 3 trucs conforts, je ne vois pas ce que je peux enlever de plus. Oui, je compte prendre ma liseuse, il faut arrêter c’est 187 grammes. Pour environ 1 h ou plus de lecture par soir. Encore une fois, je serais seul, il va bien falloir m’occuper, je ne compte pas arrêter de pédaler à 22h.

          Encore une fois, il s’agit d’un premier  » vrai  » voyage, donc c’est tout là l’intérêt d’un blog : partager ma liste de matériel, revenir et faire le point sur ce qui m’a servit et ne m’a pas servit, etc. Je ne dis pas que c’est ce qu’il faut prendre, je dis que c’est ce que je vais prendre 🙂

        • Jipé

          C’est étonnant de penser que ultra-light rime avec inconfort ! Bien au contraire car limiter le poids et la quantité de matériel procure plus de liberté de mouvement au quotidien . Moins de portage, moins d’effort au pédalage, moins de contrainte pour le vélo et la transmission, plus de maniabilité et de vitesse ce qui est un gage de sécurité. Lors d’un voyage ( à vélo !) en Inde, mon vrai confort fût de rouler ultra-léger dans l’enfer de la circulation indienne… Depuis, je me contente de 8 kgs de matériel au maximum , contenus dans un sac de 30 litres sur le porte-bagage et une besace sanglée au guidon.
          « L’homme dégénère dans le confort ». H D Thoreau …

          • Chacun voit midi à sa porte 🙂

            À savoir que c’était mon premier voyage, le prochain sera donc un peu plus léger (on apprends de ses erreurs 😉 Je vois déjà quelques choses à enlever.
            À noter que tout a été peser, même ce que j’avais sur moi.

            Je mettrais à jour la liste lors de mon prochain voyage 🙂

          • Youn

            Bonsoir

            8 kg ?

            Tu peux nous donner le détail ?
            Merci
            Youn

        • Jipé

          Bien dit !

    • Étienne

      Bonjour, j’ai la passion du cyclotourisme depuis pas mal de temps et j’utilise une remorque Bob Pro (pour ne pas la citer!) Et j’en suis bien content : le volume n’est pas un problème ni l’équilibrage du sac. Le poids non plus… Mais il ne faut pas oublier sa signalisation par un drapeau (ou une branche d’arbre si on le perd!) sans quoi les voitures peuvent tamponner par « inadvertance ».
      J’ai voulu utiliser une batterie solaire pendant plusieurs virées mais honnêtement, ça se révèle plutôt trop long à recharger… Je préfère utiliser la prise USB reliée à la dynamo ou un chargeur secteur dans les campings.
      Bons voyages à tous et au plaisir de partager des discussions

  2. patrick

    Bravo et merci pour votre partage. Le poids de l’antivol me paraît un peu élevé. Quels sont les risques de vous faire voler votre vélo surtout si vous n’empruntez que des voies vertes? Par contre avez-vous un antivol pour les sacoches Ortlieb?

    • Bonjour Patrick,
      Effectivement, l’antivol est lourd 🙁
      C’est celui que j’utilise tous les jours pour aller au travail, mais il est assez solide. Même sur les voies vertes (je n’en connait pas la fréquentation) on peut tomber sur quelqu’un de mal attentionnée quand on dors dans la tente, le vélo doit alors être sécurisé. De plus, je dois aussi penser aux fois où je vais le laisser en ville. Il faut protéger ce beau vélo ^^
      Non, pas d’antivol pour les sacoches, mais j’ai un petit antivol qui correspondra pour les sacoches arrières je pense.

  3. Denis

    Y’aurait moyen d’alléger le matos, en le remplaçant par du matos plus léger (198 grand le réchaud, par ex, tu peux réduire son poids par quatre pour 25 €, etc, ça n’est qu’un exemple)

    Par contre, le matos le +léger, c’est celui qu’on emporte pas.

    Relis toute ta liste, en changeant le « ça pourrait m’être utile » que j’ai lu au dessus par « est-ce que cela m’est totalement indispensable » ?

    Et là, tu auras moins mal partout le soir.

    • Effectivement, c’est le point de vue que j’ai eu au départ, mais petit à petit je me suis dit  » ha et ça ? 😀  »
      Concernant le réchaud, il est neuf (et assez cher je trouve ^^). C’est plus les cartouches au gaz qui sont lourdes malheureusement. Je pourrais n’en prendre qu’une et en trouver une autre sur place quand j’en aurais besoin peut-être …

  4. Lefebvre

    Pareil, la bombe anti crevaison c’est de la merde, c’est polluant tu ne t’en sert qu’une fois (2max) une chambre à air de secours (2 au cas où) et un kit rustine, le soir au bivouac tu poses tes rustines. Le panneaux solaire c’est cool mais si t’as déjà acheté les batteries reste comme t’es. Les sac poubelles j’en ai jamais utilisé, soit des sac plastiques du rayon fruit et légume, soit les emballages papiers de boulangerie. Perso je tourne au réchaud à bois, c’est un poil plus longs pour cuisiner mais une fois que t’as pris le plis ça va trés vite (sur ce point je concède le confort du gaz, mais là aussi c’est ultra polluant). la différence de pollution entre un sac poubelle et un sac plastique et flagrante un peu de réflexion jeune homme s’il vous plait. Tu ne vas pas te promener avec ton sac rempli au tiers. tu vas le jeter après chaque repas. Perso je suis arrivé à une solution avec le moins de déchets possible, étant végétarien je consomme du riz, du quinoa (français), des haricots, pois chiches, lentille. tu fais trempé dans une gourde (ou dans ta vache à eau) la nuit, tu égouttes, et tu fais cuire (d’où l’utilité du réchaud à bois, tu peux faire cuire sans t’inquiéter de la quantité de carburant). Et puis le feux ça te pose un esprit, même fatigué.

    • Salut !

      Ok je note pour la bombe anti-crevaison 🙂

      Pour les sac poubelles, il y a méprise : il s’agit de sac de 3l, ils font exactement la même taille que les sac de fruits ou que les sac à crotte de chien qu’on trouve en ville 😀 Donc en terme de taille et de pollution, ça se vaut. Je prends cela pour les déchets organique (non, balancer des reste de bouffe dans la nature n’est pas écologique et perturbe la faune), ou des mouchoirs, etc. Le but étant bien sur d’éviter quand j’ai des poubelles à proximité.

      Pour le réchaud à bois, j’en ai fabriqué un, mais j’ai laissé tombé après plusieurs essais : ca marche bien, c’est écologique et économique, mais c’est long. Etant moi aussi végétarien, je cherchais également à pouvoir faire mijoter de la nourriture pendant un bout de temps. De plus comme tu dis, un feu c’est agréable. J’ai laissé tombé car en cas de sécheresse, ça peut-être interdit. Et en cas de pluie, c’est pas garantit. Je pense quand même réessayer sur un voyage plus court, du style pendant un weekend, ce serait un vrai plaisir !

  5. Lefebvre

    J’ai passé 42 jours sur la route entre mars et avril, départ de normandie, pyrennées, méditerrannée, alpes,normandie) dont 36 nuits dehors, et mon vélo pesait 23 kg avec les bagages. avec un peu de confiance en soit (mais pas trop) on fait des miracles.

    • 23 kg, hé beh, chapeau !
      Là il faut noter que j’ai tout peser, même le boxer que je porterais sur moi 😀

      Je rajoute que c’est mon premier « vrai » voyage à vélo, donc bien sur certaines choses ne repartiront pas avec moi la prochaine fois en fonction de l’expérience qui viendra petit à petit 😉

  6. Patrice

    Je pense que la meilleur expérience reste « sa propre » expérience. Libre à celui qui fait sa liste de voir en retour de voyage ce qui était superflu et ce qu’il manquait. Même si je pense que la liste du matériel est conséquente, ce sera à Alexis de voir ce qu’il faut alléger dans sa liste (et peut-être ajouter des choses essentiels pour lui)…

    Pour ma part, j’ai fait quelques trips vélo-sacoches-tente sur plusieurs semaines et le retour d’expérience montre qu’il manquera toujours une bricole quand d’autre choses auront été superflu… mais bon, tout dépend aussi des endroits qu’on visite et des conditions météo.
    Aussi, comme Alexis l’a compris, on est pas dans le désert, donc tout est à porter de mains en France (et en Allemagne)… Des gens peuvent donner un coup de mains sur le chemin (notamment les cyclistes qu’on rencontre et qui ont souvent sous la main ce qu’on a pas…)… Aussi, la carte bancaire marche de partout… Donc ne pas s’embêter à prendre quelques qui risque de ne jamais nous servir… Au pire, s’il manque un « essentiel » il sera acheté en cours de route.

    A rajouter sur la liste : un petit bout de pneu (28″) de 10cm pour pallier à un éventuel trou dans le pneu dans l’attente de le changer dans une ville. Un maillon attache rapide en cas de casse de chaîne… ces deux petits truc permette d’atteindre la civilisation pour une vrai réparation.

    • Salut, et merci 🙂

      Effectivement, je pense que, une fois de retour, certaines parties de ma liste me sembleront superflue. Je suis aussi d’avis que l’expérience permettra de remettre un peu d’ordre dans cette liste.

      Concernant le maillon rapide, j’en ai un (petit oublie dans la liste, je vais rajouter ca), mais par contre pas de pneu, je n’y avais pas penser ! Il reste plus qu’à croiser les doigts 🙂

  7. Pierrot

    Au delà du fait que la liste est bien longue (mais ce n’est pas moi qui pédale.., et puis il faut se faire sa propre expérience) je m’autorise à dire qu’il y a dans cette liste un élément que je ne prendrais personnellement pas le risque d’emmener en périple (j’ai plus de 30 ans d’expérience de voyages sous diverses formes: rando à pied ou en vélo, voyages en moto, en stop… avec à chaque fois la formule bivouac qui induit la contrainte d’être limité en volume et en poids concernant ce que l’on va emmener). Il s’agit du cadenas pour tente. Je n’y vois que des inconvénients: attirer l’attention des autres sur la tente, se faire déchirer la tente pour y prendre quelque chose (au moins, sans cadenas, la tente reste intacte), galère en cas de perte de la clé… bref, je ne vois pas d’utilité à cet accessoire.
    Bon trip en vélo le long du Rhin

    • Exact ! La liste date d’il y a un mois, et de toute façon je ne peux pas mettre le cadenas sur la tente … et j’ai deux entrées 😀 Du coup, ce petit cadenas va servir à attacher mes sacoches arrières quand je laisse le vélo dehors. Ou alors je ne le prendrais pas tout simplement 😉

  8. stephane

    Bonjour,il y a dans ta liste quelque chose que tu n as point inclus,mais qui peut etre utile,c est une mini pelle pour enterrer tes excrements eventuels!sinon je te souhaite bon courage,et bonne route!

  9. Le principal est que tu es tout ce dont tu penses avoir besoin ! Tu feras un retour sur le matos utilisé, utile ou bien superflu. Ce n’est que 1000 km alors c’est pas très grave d’avoir des choses inutiles… Puis chacun doit se faire son propre point de vu sur ce dont il a besoin ou pas. La bâche par exemple, certains ne peuvent tout simplement pas s’en passer et d’autres, la trouve totalement inutile (comme moi).
    Je suis en TDM actuellement et mon vélo pèse 55 kilo. J’ai choisi de voyager confortablement et j’en suis content aujourd’hui. J’ai une petite chaise, 5 livres et bien d’autres choses ‘inutiles’ pour certains.
    En tout cas, bienvenu dans le monde des voyageurs à vélo ! Et j’espère que ton trip se passe bien 🙂

    Cheers, Florian

  10. Gelé

    Super tableau

  11. Vraiment vous pensez à tous!Moi j’aime bien me balader en vacance avec mon vélo!avec tous ces accessoires,toute est bien équiper ..

  12. Nath

    Trop cool la liste fournie et comme dit Alexis, on adapte en fonction de ses besoins mais ça fait une bonne base.
    Je suis partie 3j avec un vélo carbone et sacoche de tige de selle. Super mais pas top comme vélo. Là je vais partir à l’aventure 8j , enfin semi-aventure car si ce coup-ci j’aurai une randonneuse (pas toute jeune mais confortable) je vais faire les choses progressivement et dormirai en AJ.
    Alexis pour tasser les vêtements j’ai découvert chez Nordique Aventure les sacs de compressions.

    • Merci 🙂

      Oui je connait les sacs de compression, mais je trouve que ca rajoute tout de même un peu de poids (de mémoire, plus de 200g le sac).

  13. Michel

    Super Alexis,
    Perso. je trouve que ta liste est super réaliste, elle est faite pour toi et ta façon de voir / vivre ton aventure.
    Éclate toi, et bienvenue dans le monde de l itinerance, c est super. Bonne route.
    Tu nous déjà l envie de repartir.

  14. David

    Salut Alexis!!!

    Merci pour ta liste!!!! Elle m’aide un peu à m y retrouver!!nous partons cet été pour un périple lol de 12 jours et 1300 kms…. Le premier aussi long et je cherche des idées un peu partout pour ne pas trop prendre de choses mais aussi ne manquer de rien ……

    A bientôt ..

  15. Heinrick

    Bonsoir Alexis,

    voici un retour d’expérience.
    l’an dernier j’ai fait durant l’été mon premier voyage à vélo: 1 semaine dans les vosges, 2 dans le jura.
    Franchement, j’ai adoré et je recommencerais cette cette année. (la sensation de liberté, évoluer lentement à son rythme, pas de télé ni internet, dormir ou je veux, que du bonheur).
    J’ai parcouru un total de 863 km avec des étapes de 50 à 70 km selon le dénivelé et ma forme du moment et 5 jours de repos.
    J’étais parti avec 4 sacoches (1 pour les vêtements, 1 pour le couchage et l’hygiène, 1 pour la nourriture, 1 pour la cuisine).
    Le poids total du vélo chargement inclus atteignait 33-34 kg et mon équipement était quasiment équivalent au tien.
    Résidant en Ile de France, je m’étais préparé en vallée de chevreuse dans les 2 mois précédent mon séjour avec 1 sortie hebdomadaire de 70 km vélo chargé.
    Cependant, je suis rentré légèrement frustré car je n’ai pas pu effectuer le trajet prévu.
    En effet, alors que je m’attendais à des températures clémentes fin août et début septembre, j’ai subi une canicule imprévue avec des températures avoisinant régulièrement les 35°C.
    Cette chaleur, combinée à l’effort ainsi qu’au poids du chargement trop lourd m’a littéralement flingué physiquement durant la première semaine. (je suis un ancien randonneur longue distance avec 5 brevets de marche 100 km à mon actif).
    Je n’ai pas pu parcourir totalement mon circuit dans les Vosges et pareil pour mon périple jurassien.
    D’autre part, en trois semaines, seulement 2 jours de pluie.
    La bache de protection du vélo s’est avérée totalement inutile car le lendemain matin, le vélo pourtant protégé, était humide du fait de la condensation et de la rosée matinale.
    Je me suis donc trimballé 2 jours durant une bache alourdie par le poids de l’eau et qui fut longue à sécher.
    Idem pour le pantalon de pluie.
    Concernant l’électricité, je te conseille une lampe équipée d’un port USB.
    J’ai acheté la mienne à : http://www.hollandbikes.com/eclairage-velo-avant-sur-dynamo-axa-luxx-70-lux-plus.htm.
    A une vitesse de 15 km/h, je recharge mon smartphone en 3 heures, le mp3 en 4 heures.
    Honnêtement, je pense que 2 sacoches arrière et 1 sur le cintre suffisent largement.
    Inutile de se surcharger en nourriture, on trouve tout le nécessaire dans les commerces des coins reculés, même le dimanche.
    Concernant les vêtements, ce sera: 2 cuissards, 2 T-shirt, 1 polaire, 2 paires de chaussettes, 3 slips, 1 pantalon convertible short, 1 paire de running, 1 veste pluie, un buff.
    Le t-shirt spécial nuit fraiche ne sert à rien sauf à avoir froid: dans le sac de couchage fermé, le corps produit de la chaleur qui reste prisonnière du sac de couchage. Si tu portes un maillot, cette chaleur sera comprimée entre ton corps et le vêtement et l’intérieur de sac sera froid (test vérifié par moi-même à 1400 m d’altitude par nuit venteuse).
    Garde le sac à viande en soie pour les nuits chaudes.

    Voilà.
    Je débute dans le voyage à vélo mais je pense que ce sont nos erreurs qui nous font progresser.
    En espérant que cela soit utile.

    • Effectivement, comme tu le dis  » ce sont nos erreurs qui nous font progresser ». Du coup, je me suis rendu compte que certaines choses ne m’avaient pas servi et ne seront pas du voyage, lors de la prochaine sortie 😉

      Sinon, merci pour tes conseils 🙂

  16. Tom

    Salut Alexis !
    Sacré équipement ! Personnellement j’ai fait la Vélodyssée (Eurovélo 1) de Capbreton à Saint Brieuc (10 jours) avec un vélo de 8 kilos et environ 12 kilos sur la roue arrière (faut préciser que mon vélo était en plus un pignon fixe ^^)
    http://fixie-singlespeed.com/chronique-fixe-velodyssee-pignon-fixe/
    Parti à l’arrache mais la détermination a fait que je suis arrivé au bout, superbe expérience !
    A+ !

  17. Valerie Garces

    Nous devons partir faire la velodyssee cet été. J’ai pioché des conseils dans ta liste. Merci. Bon périple à toi et bonne lecture.

  18. Frantxua

    Bonjour,
    concernant quelques post précédents sur les réchauds gaz et bois.
    J’ai personnellement testé les deux, désormais mon choix se porte sur le gaz.
    Réchaud Primus Express, bouteille: petite ou grande capacité selon que je marche ou que je roule à vélo.
    Il m’est arrivé plusieurs fois de devoir popoter sous l’abside à cause d’une météo pourrie et je n’imagine pas y faire un feux de bois .
    Toutefois, lorsque j’ai le temps et la matière, le feux de bois reste une solution.
    Bonne route à toutes et tous.

  19. Bardim

    Par expérience je te conseille en plus de la sonnette le gilet jaune sur toi et une corne de brume sur porte bidon

  20. Sylvain

    Bonjour

    Moi aussi je vais faire mon premier grand voyage à vélo cet été.
    Je serais seul et ferais environ 900 km en France.
    J’hésite à prendre un réchaud me disant que pendant une dizaine de jours je peux bien me débrouiller avec des sandwichs, des fruits, etc. Qu’en dites vous.
    Merci pour la liste en tout cas, elle m’est bien utile.

    Sylvain

  21. Sylvain

    Bonjour,

    Je pratique le VTT que depuis 4 mois et je suis devenu accro. Mon premier voyage à vélo est prévu pour le mois d’Août. C’est en quelque sorte un voyage test car je débute et donc je préfère y aller mollo pour commencer. Le trajet ne fera pas plus de 200km (Granville / Paimpol) avec un arrêt à Cancale. Mon VTT est un rockrider 520 et je me suis acheté une remorque mono roue que je devrais recevoir demain. Je dois dire que je suis impatient de l’attacher à mon vélo pour la tester 🙂 Par contre j’ai établi une liste sur ce qu’il faut que j’emmène pour ce voyage et elle me paraît énorme… Je pense rester 1 semaine à Cancale pour visiter la région et me taper un ou deux resto. Ma tente n’est pas conçue pour la randonnée. C’est une 4 places et son poid est de 6kg… oui je sais… 😀 Le but de ce voyage est surtout de me poser en camping pour visiter la région. La tente est grande certes, mais pour y ranger mon vélo et ma remorque c’est idéal et je me sentirais plus rassuré la nuit. Le chargement conseillé pour ma remorque est de 40Kg mais un mec qui a de l’expérience dans le voyage à vélo m’a conseillé de ne pas trop charger ma remorque. Maximum 20Kg, voir 25Kg pas plus. En plus de la remorque je pense installer un porte-bagages avec une sacoche pour y ranger divers outils, chambres à air, rustines etc… Je porterais aussi un sac à dos hydratation camelbak.

    MATÉRIEL CAMPING

    Tente
    Matelas gonflable + 1 oreiller gonflable + Pompe à pied
    Sac de couchage
    Réchaud à gaz + 2 cartouches de gaz
    Maillet de camping en caoutchouc
    Briquet
    Tir bouchon ergonomique
    Housses imperméables pour vêtements
    Mini glacière + Sacs en plastique zippés
    3 pains de glaces
    Vaisselle popotte : Assiette, casserole, gobelet, fourchette, couteau, cuillère à café
    1 Torchon + 1 éponge + liquide vaisselle + papier aluminium
    Sacs poubelle

    MATÉRIEL VÉLO & REMORQUE

    2 chambres à air (27,5 x 1,70 – 2.35mm Hutchinson Reinforced)
    1 chaîne avec attache rapide
    1 rétroviseur
    1 porte-bagages + Sacoche porte-bagages
    Bâche de protection pluie pour remorque
    Tendeurs avec crochets pour remorque
    Feux de vélo avant et arrière + 1 feu arrière rouge pour remorque + Autocollants réfléchissants

    OUTILS

    Clés allen + Pince coupante multifonction
    Pince pour chaîne à attache rapide
    Gros scotch solide + Colliers de serrage en plastique
    Graisse
    Rustines + Colle + Démonte pneus + Râpe + Pompe à vélo
    Câble de frein + Câble de dérailleur
    Clé rayon + Quelques rayons
    Brosse à dent (nettoyage chaîne en urgence) + Pinceaux (nettoyage vélo) + Chiffons

    SOINS & HYGIÈNE

    Trousse de secours + Trousse de toilette
    Dakin (désinfection – antiseptique)
    Coton + Pansements (divers tailles) + Bande de gaz
    Paquet de gants en latex
    2 épingles à nourrice + Pince à épiler
    Alcool de menthe Ricqlès
    Couverture de survie
    Savon + Gel douche + Shampoing (Slow Cosmetique) + Dentifrice + Brosse à dents
    Papier toilette
    Crème protection solaire + Crème de massage (Slow Cosmetique)
    Grand serviette de bain
    4 pinces à linge + Lessive + Petite bassine (pour lessive et vaisselle)

    ALIMENTATION

    Sucre en morceaux + Sel + Poivre + Vinaigrette
    Thé + Fruits secs
    Fruits (pour le trajet)
    Féculents : Riz en sachet + Maïs + Pâtes alimentaires
    Barres de céréales + Barres de chocolat + Pain d’épice + 1 boites de pastilles Ricola
    1 plaquette de beurre

    VÊTEMENTS & ACCESSOIRES

    Casquette + Paire de lunettes de soleil
    Casque VTT + Paire de lunettes photochromiques vélo
    Gants vélo + Cuissard vélo
    Pantacourt sport + Pantalon survêtement
    3 paires de chaussettes + 3 shorty + 3 T-shirts manches longues
    Gilet zippé
    Veste coupe vent / pluie
    Surpantalon imperméable vélo + Sur-chaussures étanches
    Sac à dos hydratation avec poche eau 1,5 litre
    Gilet réfléchissant de sécurité + Housse de sécurité réfléchissante pour sac à dos

    APPAREILS ÉLECTRIQUES & DIVERS

    Lampe dynamo à manivelle + Lampe torche et/ou Lampe frontale + Piles de rechange (lampe frontale/torche)
    Smartphone + Câble smartphone USB PC + Batterie de recharge pour smartphone
    Casque filaire pour smartphone

    Votre avis m’intéresse…

  22. Bonjour j’ai fait un voyage à vtc de 850 km avec 25 kg de bagages, de Bourgogne à Angers plus visité trois châteaux. Premier jour 250 km , 150 le deuxième et après visite, et retour. Seul expérience formidable j’ai 65 ans, bon courage à vous et surtout soyez prudents sur la route amitiés à vous !!!

  23. Taj

    Je prépare une randonnée, sur 5 à 6 Jour, niveau équipements, j’ai pas grand chose j’achète au fur à mesure en fessant des tests le week end, la liste et plutôt bien. Bon moi je vais essayer de m’alléger au plus car je prend Mon chien avec moi, (croquette et de quoi le transporter en cas de fatigue) donc finalement un surplus de 11kg.

  24. MARCEL

    Bonjour,

    Depuis deux sorties en weekend sur deux jours où la météo était clémente (sans pluie), j’ai essayé la nuit à la belle étoile, un duvet, un matelas gonflable, la première fois au bord du Canal du Loing (vers Nemours) et la deuxième fois à proximité de Briare (Loiret). Essais concluants. Si l’on ne compte pas les moutons, on peut compter les étoiles par nuit claire ……….

    Salut à Tous
    Eric

  25. Sab

    Bonjour
    nous revenons de 6 mois de vélo en itinérance en Amérique du sud .
    6500 km d’ushuaia à Lima.
    Un bon conseil, utilise des pneus Schwalbe. ce sont des pneus increvables.
    En 6 mois nous n’avons pas crevé une seule fois et nous étions pourtant à 4 vélos. Nous avons roulé sur le bitume, sur les cailloux dans le sable et la neige sur des terrains très accidentés et pourtant …. Rien .
    c’est une trentaine d’euros de plus qu’un pneu normal , mais quel confort.
    Ensuite chez décathlon tu trouveras des serviettes en micro fibres qui se sèchent très rapidement.
    Tu peux prendre un tout petit modele qui te servira pour essuyer ta vaisselle. c’est très léger et peu volumineux.
    Après pour ce qui est de manger, en Europe tu trouves tout partout. Fais tes courses au jour le jour, ça te permettra de discuter avec les gens et parfois d’avoir des plans sympa pour visiter, dormir ou manger.
    Très bon voyage et régale toi . Qd on commence l’itinérance en vélo, on ne s’arrête plus

  26. Julie

    Bonjour,
    Pour bien dormir pensez aussi au hamac, depuis que nous sommes en Guyane nous l’utilisons beaucoup et je penses qu’on peut aussi le faire en métropole. Il faut un hamac en toile de parachute (c léger), de la corde et une bâche ici on dit faire « un carbet bâche »! on se protège de la pluie de l’humidité des insectes et si il fait froid on mets un duvet. A tester!!

    • Effectivement, j’avais regardé car le principe m’intéressait. C’est léger, facile à installer etc. Mais en France, c’est un peu moins facile à utiliser qu’une tente je trouve. Tu l’utilise en France ?

  27. Michel & Christine

    Felicitation pour votre blog.
    Felicitation pour votre motivation.
    Super cool et j espère que vous vous êtes éclaté.
    Votre liste est super intéressante.
    Nous sommes itinérant depuis plusieurs années, et quelques voyages d une dizaine de jours à la clé.
    Pensé à VOTRE confort, vous avez milles fois raison, au diable les donneurs de leçon.
    Un conseil oui, Une affirmation non.
    Génial.

  28. Antoine van Duyse

    Je pars faire ma première randonnée vélo dans deux mois, je vais de Shanghai à Pékin et si elle se déroule bien, je compte la continuer pendant quelques mois pour faire le retour jusqu’en Belgique. Est-ce que certains d’entre vous auraient déjà fait des trips en Asie et pourraient me donner des conseils, coin à ne pas manquer, ce qu’il faut emporter pour ce genre de voyages,… Je pars seul, mais d’après ce que j’ai pu voir dans les différents récits ou reportages, on trouve facilement d’autres cyclo-voyageurs sur la route. Merci beaucoup pour vos conseils.
    Antoine

    • Bonjour Antoine, et désolé pour le temps de réponse à ce commentaire.
      Je ne serais malheureusement d’aucune aide, n’ayant pour l’instant pas encore mis les pieds en Asie 🙁

  29. Ahah, quand je lis certains commentaires, je me dis qu’on va me prendre pour une extraterrestre. Je suis partie avec 23kg pendant 7 mois, sans compter la nourriture (c’était mon copain qui l’avait) et sans tente (encore sur le vélo de mon copain).
    Pourquoi si lourd?
    A la place de la liseuse, j’avais un mac book air. 1,3kg
    A la place d’une petite caméra, un gros réflex Canon équipé d’un 24-105mm ou d’un 10-22mm (on compte facilement 2,5kg l’appareil à 3kg s’il a le gros objectif)
    Un pied assez robuste pour maintenir l’appareil. Et puis, tout ça, c’est le poids sans leurs chargeurs et tout le tralala.

    J’ai un peu souffert dans les montées avec tout ce poids, mais j’y suis arrivée. J’ai même passé plein de cols. Bon, je pense quand même passer à des modèles hybrides de qualité pour la photo. Mais en aucun cas je ne ferai l’impasse sur mon matos video et photo… C’est ma passion, j’aurais même pas goût à voyager sans !

    Franchement j’ai survécu. Je me demande encore ce que je pourrais enlever, à part 1ou 2kg en changeant mon matos photo (oui, ce sera seulement ce gain là et au diable ceux qui me disent de prendre un compact !)

    Bref, moi, je te trouve léger !

    • Bonjour Mila,
      Tu fais bien ! L’essentiel quand on voyage, c’est de se sentir bien. Certains le sont avec 5 kg de matériel, d’autres avec plus de 20 kg. Tant que cela te vas, tout vas bien !

  30. Philou

    Excellent le coup proposé par Stéphane, la mini-pelle à excréments. Celle-là je ne l’avais encore jamais lue!
    Je propose le mini-baudrier pour dormir debout attaché à un arbre ou support quelconque: plus de tente ni de duvet, respect quasi total de notre Mère Terre par refus du piétinement. Respect des plantes etc…

    • Et bien, figurez vous que ce n’est pas bête, loin de là. Je vous invite à vous documenter, mais « chier dans les bois » est très néfaste. Je vous invite d’ailleurs à lire ce livre « comment chier dans les bois  » : http://amzn.to/2yimRMo vous y verrez que ce n’est pas aussi anodins qu’on ne le croit. (et non, nos déjections n’ont rien à voir avec celles des animaux).

      Nous sommes certes sur internet, ce n’est pas pour autant une raison valable pour tourner en ridicule le commentaire des autres, merci 🙂

  31. Cédric S

    Bonjour,

    Merci pour cette mine d information ! Voulant me mettre à la rando en vélo, je me posais une multitude de questions, et j ai presque toute mes réponses.

    A bientôt sur les routes.

  32. Deniz

    Bonjour,

    Idem, un grand merci pour tout ses renseignements.
    Portez vous bien et bonne route.

  33. Bonjour à tous,

    Je suis parti en vélo depuis Pékin en Chine en octobre 2015.
    Après 60000km sur 4 continents je suis actuellement aux USA. Vous pouvez retrouver mon parcours sur mon blog http://cyrilsansfeunilieu.blogspot.de/ avec tout les détails concernant mon équipement et mon expérience. Je voyage plutot léger: guére plus de 25 kg de matos dans mes sacoches. Confort minimum mais suffisant avec le budget que je me suis fixé: tente et hébergenement régulier une fois par semaine environ par le réseau Warmshower https://fr.warmshowers.org/ : très efficace et convivial.

    En espérant que tout ce que j’ai écrit puisse servir aux futurs baroudeurs sur 2 roues.

    A+
    Bientôt, la suite en Afrique

  34. Celine

    Merci pour votre super liste !
    Mon ami et moi partons de la Normandie jusqu a Bordeaux d ici quelques semaines, nous avons adapté selon nos besoins et envies, votre liste etait necessaire (la liseuse sera dans la remorque)

    Bonne route pour le prochain voyage

  35. Sylvain

    Salut à tous !
    L’été dernier en 2017 j’ai effectué mon tout premier voyage à vélo en Bretagne, du côté de Cancale, Saint-Suliac. Un voyage test en quelque sorte. Plus de 200 Kilomètres (sans compter les balades effectuées dans la région cancalaise où je suis resté une semaine). Je suis parti en VTT Rockrider 520 avec une remorque monoroue au cul, chargée à 25kg. Bien trop lourde, j’en ai un peu chié, surtout dans les montées. Au retour, du côté du Mont Saint-Michel, je me suis mangé une grosse averse. Je n’avais pas prévu de pantalon pluie, j’étais trempé mais vite séché car le beau temps a fait son apparition en arrivant à Avranches. Avec le poids de la remorque, l’axe (attache rapide) de ma roue arrière s’est un peu tordu, mais il a tenu le coup, j’ai pu rentrer sans problème.

    Cette année je remets ça, mais cette fois je part avec mon Beach Cruiser Electra fat. Roues fat (26 x 3.50) et la même remorque que l’année dernière, mais customisée et améliorée. Par contre le poids de cette dernière est considérablement réduit. De 25 Kg il est passé à moins de 10 Kg.
    Tente monodome 4 places pour pouvoir y mettre mon vélo, je ne suis pas parano mais je suis méfiant, surtout avec ce vélo. Le poids de celle de l’année dernière était de 6,500 Kg ! c’était une 4 places avec auvent… Je voulais un maximum de confort, mais c’était beaucoup trop lourd. Cette année, cette monodome ne pésera que 2,500 Kg. Le matelas 2 places acheté l’année dernière pesait 3,500 Kg. Cette année je l’ai changé contre un matelas 1 place autogonflant pour un poids de 0,950 Kg. Pareil pour le sac de couchage. L’année dernière il pesait 1,265 Kg. Cette année il ne fera que 0,700 Kg. En ce qui concerne les serviettes de toilette, ça ne parait pas comme ça mais ça pèse lourd tout de même, le poids total des 2 serviettes utilisées l’année dernière était de 1,028 Kg. Cette année j’ai opté pour la microfibre… 0,289 Kg les deux serviettes de tailles différentes. Pour le réchaud gaz, l’année dernière j’utilisais un woodsun. Avec sa cartouche de gaz, le poids était de 1,760 Kg. Cette année j’ai opté pour le réchaud Titan Providus et sa cartouche de gaz 410 ml, poids total : 0,268 Kg.
    Résultat : 5,027 Kg cette année contre 14,053 Kg l’année dernière. C’est énorme !
    Certes, je ne compte pas les quelques vêtements et accessoires divers (toilette, trousse de secours et outillage), mais ma remorque cet été ne devrait pas dépasser les 10 Kg.

    😉

    • Effectivement, comme je l’ai fait, c’est en testant qu’on apprends. L’essentiel, c’est qu’au fur et à mesure tu affines ce qui te manques / ce que tu as en trop 🙂

  36. Milanovski

    Mon pauvre Alexis… Comme ça doit être relou tout ce monde qui te dit quoi faire quoi prendre…!
    Il n’y a pas de meilleur enseignement que celui de l’expérience. À chacun son voyage, que ceux qui veulent voyager léger voyagent léger, et que ceux qui aiment parer à toute éventualité se chargent…

  37. Chris

    La marque G4 a créé des tenues déperlantes qui permettent une bonne aération tout en n’absorbant pas l’eau de pluie. C’est un bon compromis entre ne pas subir la pluie et ne pas subir la stagnation de la transpiration.

  38. Gérard

    Juste un avis concernant les vêtements. Je pense qu’il faut avant tout penser à la polyvalence de la garde-robe. Si vous êtes dans une région montagneuse, vous pouvez avoir 30° en journée, mais aussi du grésil et 3° au passage d’un col, il faut donc avoir de quoi s’habiller le cas échéant. Etre mouillé quand il fait 20° et quand il fait 5°, ce n’est pas la même chose, surtout qu’il est parfois impossible de faire sécher ses fringues le soir. Je me souviens d’avoir eu très, très froid dans les Pyrénées mi-juillet. Pour ce qui concerne les listes de matériel, j’avoue qu’en 25 ans de voyage, j’ai aussi bien évolué et réussi à faire maigrir le total à environ 30kg vélo+bagages. Bon voyage à toutes et à tous.

  39. Nicolas

    Un blog très sympa. Beaucoup de conseils.
    Etant cyclo sportif je souhaite partir poour un week-end test en vélo faire environ +/-250kms -300kms sur 2j. J’aime me déplacer en vélo pour le côté ludique, la liberté, et les grandes distances que l’on peut couvrir à moindre coût financier, énergétiques et physiques. Je compte voyager light, mais sans sacrifier le confort… Ni ma passion pour la photo…

  40. belette

    le voyage a velo c est d abord la liberté de voyager comme on veux.. ainsi, on peux choisir des velos aciers des années 70 qui preparer pèsent 10kg.
    ils prennent des pneux de 30 maximum frein mafac) donc certains de cyclocross. j ai fais des milliers de km en tout chemin avec des roues de 700 d epoque bien entretenu sans avoir aucun probleme (32
    rayons.

    personnellement je n aime pas les sacoches sur le velo. j ai donc choisi la remoque d origine polonaise acec une roue de 700 avec un moyeu shimano pour recharger le materiel electronique. le poids avec les 2 sacoches est de 8kg. il
    faut alors limiter le volume a 50l.. ce qui limite le poidsde fait. le poids velo remorque équipé est de moins de 18kg. les imponderables pour du camping est denviron 6 kg. je m autorise 6kg de materiel divers et n oublie pas deux couvertures de survie sol dous la tente et doublage du duvet en cas de frisqueterie.l avantage majeur est qu on est en autonomie. mais que dans le cas ou on peut poser la remorque dans un lieu secure on peut bagnauder avec un velo tres roulant… pour l europe cette maniere de voyager passe partout tanr qu on se limite aux chemins qui ne sont pas trop boueux…je pense que cela passerait sur des voyages plus exotiques, mais n ai pas testet. voyageons comme nous en avons envie…avec les compromis qui ne peuvent qu etre personnels. bon pedalage a toutes et a tous.

  41. Sabrina

    Je trouve certains commentaires vraiment déplacés et inappropriés. PREVOST, Françoise, Jipé … Même si vos conseils sont sûrement très bons, votre attitude et façon de vous exprimer ne donnent pas DU TOUT envie de vous écouter.

    Je pars pour trois semaines d’un voyage à vélo « plaisir », le but n’étant pas de faire 100 bornes à la journée, mais de se déplacer à son rythme, en profitant du paysage et de la vie … Et Alexis, PRENDS TA LISEUSE si elle te fait plaisir. Non mais, de quoi je me mêle ?

    Merci pour ta liste qui m’a aidée, je n’ai pas de liseuse mais je prévois trois bouquins papier ! Et j’ai bien l’intention de les porter pendant trois semaines eheh. Ça pose un problème à quelqu’un ? 🙂

    Bonne continuation.

    Sabrina

  42. Delanoe

    Merci pour cette liste et ces échanges…
    Nous faisons notre premier périple en famille ( 2 enfants 10 et 12 ans) sur un bout de la velofrancette (Angers- La Rochelle) !
    Bonne rando à tous

Laisser un commentaire



Thème crée par Anders Norén


Mentions légales - Contactez-moi - Publicité